Un juge marocain ordonne à un homme de retourner vivre auprès de sa femme, une première  18/02/2020

Un juge marocain ordonne à un homme de retourner vivre auprès de sa femme, une première
























Le juge des affaires familiales auprès du tribunal de Marrakech, au Maroc, a contraint un homme à regagner son foyer suite à une plainte de son épouse l’accusant d’abandon de famille, a indiqué la presse locale. Il s’agit d’une première.

Exaspérée par le comportement de son mari, une Marocaine a porté plainte auprès du tribunal de Marrakech pour abandon de famille, a rapporté la presse locale qui précise que le juge a ordonné à l’homme de regagner son foyer et d’assumer ses responsabilités sous peine de sanctions.

Ainsi, selon le site d’information arabophone Al Massae, le jugement rendu en faveur de la plaignante constitue une première dans l’histoire juridique du pays, vu qu’auparavant seuls les hommes engageaient ce genre d’action en justice.

Que stipule le jugement?

Partant des principes du code de la famille marocain, le juge des affaires familiales qui a statué sur la plainte a reproché dans son jugement au mari d’avoir quitté le domicile conjugal, faisant ainsi fi des devoirs dont chacun des deux époux doit s’acquitter, notamment la cohabitation sous un même toit, la responsabilité de gérer le foyer et de veiller à l’éducation des enfants.

Par ailleurs, le jugement précise que tout conjoint qui aura quitté le domicile familial pendant deux mois, sans un cas de force majeure, tout en refusant de s’acquitter de ses devoirs envers ses enfants, sera accusé de délit d’abandon de famille.

À cet effet, le contrevenant, conformément à la loi, encourt la prison ferme, une amende et des dommages et intérêts à verser au plaignant, explique le même document.

https://fr.sputniknews.com/maghreb/202002181043088359-un-juge-marocain-ordonne-a-un-homme-de-retourner-vivre-aupres-de-sa-femme-une-premiere/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires