Un gardien de la paix met fin à ses jours en Seine-et-Marne, le 31e depuis le 1er janvier  27/05/2019

Un gardien de la paix met fin à ses jours en Seine-et-Marne, le 31e depuis le 1er janvier























Un gardien de la paix, signalé disparu le 25 mai, a mis fin à ses jours avec son arme de service en Seine-et-Marne. Son corps a été retrouvé le lendemain. Selon le syndicat Alternative Police, il s’agit de la 31e mort dans les rangs de la police nationale depuis début 2019, portant les statistiques à un policier tous les cinq jours.

Un policier s’est donné la mort avec son arme de service, samedi 25 mai, près de Chessy, en Seine-et-Marne, rapporte Le Figaro, en citant une source policière. Il s’agit d’un gardien de la paix affecté au commissariat du 7e arrondissement de Paris. Des policiers ont retrouvé son corps sans vie près du commissariat de Chessy le 26 mai.

Baptiste A., âgé de 31 ans, père de deux enfants, était opérateur radio. Sa femme a annoncé la disparition de son mari, disparu samedi 25 mai, alors qu’il était parti récupérer son arme de service bien qu’il fût en repos ce jour-là.

Selon le syndicat Alternative Police, ce nouveau drame est la 31e mort dans les rangs de la police nationale depuis début 2019, portant les statistiques à un policier tous les cinq jours.

Dans un communiqué (https://www.alternativepn.fr/un-31eme-suicide-dans-la-police), le syndicat appelle le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, «à mettre en œuvre une véritable réforme institutionnelle afin de traiter les causes liées aux conditions de travail et non les conséquences». Les dizaines de propositions formulées à l’occasion du colloque national sur les morts volontaires en milieu professionnel qui a eu lieu à la Bourse du travail à Paris, le 22 mai, seront transmises lundi 27 mai au ministre et à son secrétaire d’État Laurent Nunez.

D’après un bilan du ministère de l’Intérieur, 35 policiers et 33 gendarmes ont mis fin à leurs vies en 2018.

https://fr.sputniknews.com/france/201905271041251752-gardien-paix-jours-france-police/

Commentaires

1.Posté par jehaislescokies le 27/05/2019 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qui manque dans tous ces suicides c'est de connaître les motivations de chacun de ces drames, c'est ça qui serait interessant, tandis que tant que c'est une boite noire !

y a-t-il eu dans chaque cas,, une enquête ? Pourquoi ne nous communique-t-on pas les résultats ?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires