Un Israélien condamné à 4 ans de prison pour un incendie sur un haut lieu chrétien  13/12/2017

Un Israélien condamné à 4 ans de prison pour un incendie sur un haut lieu chrétien











Un tribunal a condamné mardi un Israélien à quatre ans de prison pour avoir allumé un incendie sur le site où le Christ a accompli le miracle de la multiplication des pains selon la tradition chrétienne, a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal de Nazareth a condamné Yinon Reuveni à quatre ans d'emprisonnement et 50.000 shekels d'amende (environ 12.500 euros) pour avoir incendié en juin 2015 deux pièces du sanctuaire de Tabgha, site chrétien sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade, dans le nord d'Israël, selon le jugement consulté par l'AFP.

Un graffiti en hébreu biblique appelant à éliminer d'Israël les idoles païennes avait été retrouvé sur place. L'église de la Multiplication n'avait elle-même pas été atteinte.
Selon les médias, le coupable est âgé de 23 ans et vit dans une colonie sauvage de Baladim, dans le nord de la Cisjordanie occupée. Les colonies dites sauvages sont celles qui n'ont pas obtenu toutes les autorisations nécessaires des autorités israéliennes. Elles abritent nombre de jeunes colons juifs radicalisés.

Son avocat, Me Itamar Ben Gvir, a jugé "exagérée" la peine contre son client, en invoquant des condamnations moins lourdes infligées par le passé selon lui à des Arabes auteurs d'incendies contre une école religieuse juive ou une synagogue.
Il a indiqué dans un communiqué qu'il ferait appel de la condamnation.
Yinon Reuveni avait été reconnu coupable en juillet d'"incendie volontaire aggravé" et de "conspirations criminelles". L'atrium de l'église de la Multiplication a rouvert en février après une messe en présence de dignitaires chrétiens et de donateurs.

Depuis des années, des activistes d'extrême droite ou des colons se livrent en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, sous le label du "prix à payer", à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.
Le site de Tabgha avait été la cible d'une précédente attaque en avril 2014 lorsque des jeunes juifs religieux avaient endommagé des croix et agressé des religieux, selon des responsables chrétiens.

https://www.lorientlejour.com/article/1089169/un-israelien-condamne-a-4-ans-de-prison-pour-un-incendie-sur-un-haut-lieu-chretien.html

Commentaires

1.Posté par mourad le 13/12/2017 06:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et d'ici 4/6 mois il sera dehors.

La prison n'est pas faite pour la race élue.

2.Posté par YYY le 14/12/2017 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi ça "race Élu"??? Le peuple de Ull / EL !
https://es.m.wikipedia.org/wiki/Ull
https://ca.m.wikipedia.org/wiki/Ull_d%27Horus
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ymir

Suivez quelques liens et vous verrez, In sha Allah.

Comment reprendre une telle expression !?
Les Enfants de ceux transportés avec Nouh (as) !
C'est tout le Monde !
Qui peut revendiquer quoique ce soit en terme de race ou peuple ???!!!
Il y a les croyants et les non-croyants fassadyn Al Orda.
Suivez Al Houda soit Rasoul Al-Lah soit Al Qor'an. Nul n'échappe au Jugement d' Allah.
Si il y avait des peuples élus pourquoi alors il y aurait un Jugement !? Réfléchissez

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires