Twitter censure ces images de Bolsonaro remettant en cause le confinement - vidéo  30/03/2020

Twitter censure ces images de Bolsonaro remettant en cause le confinement - vidéo















Twitter a supprimé dimanche deux tweets provenant du compte officiel du président brésilien Jair Bolsonaro dans lesquels il remettait en cause le confinement décidé pour lutter contre le coronavirus, car il avait «enfreint les règles» de ce réseau social, rapporte l’AFP.

Le chef de l'Etat brésilien avait publié trois vidéos sur son compte dans lesquelles on le voyait notamment aller à la rencontre des gens dans les rues de Brasilia, en contradiction avec les consignes de son propre gouvernement prises pour éviter la propagation du Covid-19.

«Ce que j'ai pu discuter avec les gens, c'est qu'ils veulent travailler. Ce que je dis depuis le début, c'est faisons attention, les plus de 65 ans restent à la maison», déclarait le chef de l'Etat d'extrême droite à un vendeur ambulant, dans l'une de ces vidéos supprimées.

Moins de 24 heures plus tôt, le ministre de la Santé Luiz Henrique Mandetta avait souligné l'importance du confinement pour combattre la pandémie de coronavirus qui a déjà infecté 4.256 personnes et fait 136 morts, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.





Twitter se justifie

Deux de ces trois vidéos ont été supprimées et à leur place Twitter a publié une note expliquant sa décision.

«Twitter a récemment annoncé dans le monde le renforcement de ses règles pour prendre en compte les contenus qui vont éventuellement à l'encontre des consignes de santé publique émanant de sources officielles et qui pourraient augmenter le risque de transmission du Covid-19», a expliqué Twitter dans un communiqué.

Jair Bolsonaro n'a de cesse de minimiser l'épidémie de maladie Covid-19 qu'il a qualifiée de «petite grippe», et a durement critiqué les mesures de restrictions mises en place dans différents Etats par les autorités locales, notamment par les gouverneurs des Etats de Sao Paulo et Rio de Janeiro, les plus touchés par l'épidémie.

«Ce confinement, s'il continue ainsi, avec le nombre de (personnes qui vont se retrouver au) chômage, un peu plus tard, nous allons avoir un très grave problème que nous allons mettre des années à résoudre», déclarait-il dans une autre vidéo. «Le Brésil ne peut pas s'arrêter, s'il s'arrête, nous devenons le Venezuela», ajoutait un peu plus tard le chef de l'Etat.

Un tribunal fédéral brésilien avait interdit samedi au gouvernement Bolsonaro de diffuser des messages allant à l'encontre des mesures de confinement décidées au niveau local pour freiner la propagation de l'épidémie de Covid-19.

https://fr.sputniknews.com/international/202003301043428885-twitter-censure-ces-images-de-bolsonaro-remettant-en-cause-le-confinement---video/

Au cours de cette série de vidéos publiées sur Twitter, dont il ne reste qu'une, on pouvait voir le président brésilien se déplacer à la rencontre d'habitants, de commerçants et de sympathisants dans les rues de la capitale ou à l'extérieur de la résidence présidentielle.
Minimisation de la menace

Commentaires

1.Posté par Margote le 30/03/2020 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore un dingue, le dictateur criminel dans toute sa splendeur ! Pauvre Brésil !

2.Posté par José le 30/03/2020 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour une fois je donne raison à ce facho. , Le confinement est une catastrophe économique sans précédent qui nous mènera au nazisme et par conséquent aux meurtres de musulmans. Le chômage va augmenter et le RN va en tirer profit

3.Posté par JBL1960 le 30/03/2020 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah bah, sale temps pour les dictateurs !
Tout part à vélo mon pauvre Bolso !

Pourtant on vous avait bien prévenu que ce type était dingue, mais vous l'avez élu quand même dites donc.

Juste pour voir hein ? Ben vous avez vu !

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/12/13/enfin-a-nouveau-disponible-en-francais-en-version-pdf-gratuite-le-livre-le-plus-subversif-de-lhistoire-la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire/

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/12/la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf

https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/01/01/jair-bolsonaro-contre-paulo-freire-pret-a-servir-ses-maitres-pour-les-4-ans-qui-viennent/

JBL

4.Posté par Pierre Pinto le 30/03/2020 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+1 pour José

Les moutons une fois libéré de leur enclos pourront toujours essayer brouter de la terre séche...

D'autres pays comme la Suéde et d'autres ne respectent pas ce confinement mondial, en gros y'a juste la moité de la planète enfermée , le reste vaque toujours à ses occupations.

Le plus grand foutage de gueule de tous les temps...

Ce qui va aussi entrainer la vaccinations obligatoire et le pucage des humains, ils supplieront leur maitres de les marquer comme du bétail pour ne plus attraper de couyonavirus...Vraiment ils ont réalisés un coup de maitre.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires