Tunisie: Kaïs Saïed : « on ne parle pas de criminalisation de la normalisation avec Israël, on appelle ça haute trahison »  13/10/2019

Tunisie: Kaïs Saïed : « on ne parle pas de criminalisation de la normalisation avec Israël, on appelle ça haute trahison »












Kaïs Saïed , candidat au 2e tour de la présidentielle, a estimé que la normalisation des relations avec Israël, n’est pas un simple crime, « on appelle ça haute trahison », a-t-il insisté.

Interrogé sur sa position quant à l’adoption d’une loi pour criminaliser la normalisation avec Israël, Kaïs Saïed a assuré que nous sommes en guerre contre l’entité sioniste qui colonise les territoires palestiniens et que toute relation avec celle-ci doit être qualifié de haute trahison. Un terme qu’il a répété au moins trois fois, pour appuyer sa position, dans une allusion limpide aux relations de son concurrent avec le lobbyiste canadien Ari Ben Menashe, un ancien fonctionnaire du Mossad, le service de renseignements israélien…

Source : kapitalis

– La Tunisie sollicite un arrêt immédiat de l'opération militaire turque dans le nord-est de la Syrie

La Tunisie a sollicité un arrêt immédiat des opérations militaires turques dans le nord-est de la Syrie, "eu égard à leur éventuelles répercussions néfastes sur la stabilité et la sécurité de toute la région", peut-on lire dans un communiqué publié jeudi soir par le ministère tunisien des Affaires étrangères.

La diplomatie tunisienne a déclaré que la Tunisie "suit avec une profonde inquiétude les opérations militaires en cours dans le nord-est de la Syrie, ce qui pourrait aggraver la situation, menacer la sécurité et la stabilité dans la région et aggraver les souffrances du peuple syrien frère".

"La Tunisie appelle, à cette occasion, à l'arrêt immédiat des opérations militaires pour épargner l'effusion de sang et pour préserver la souveraineté, l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie", a réagi le ministère tunisien des Affaires étrangères.

Par ailleurs, la diplomatie tunisienne a invité toutes les parties concernées à "faire preuve de retenue, à recourir au dialogue et à régler les différends par des moyens pacifiques", tout en insistant sur le principe du respect de la souveraineté des États et du maintien de leur sécurité et de leur stabilité.

Mercredi, la Turquie a annoncé le début d'une campagne militaire qu'elle menaçait de lancer depuis longtemps dans le nord de la Syrie pour éliminer les forces kurdes des Forces démocratiques syriennes et son groupe de protection des Unités de protection du peuple, qui sont toutes les deux considérées par Ankara comme des organisations séparatistes et terroristes.

Source : xinhuanet

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/10/13/608495/1re-offensive-isralienne-contre-lAlgrie

Commentaires

1.Posté par Margote le 13/10/2019 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un homme enfin en Tunisie et le reste du pays va faire quoi ? Accepter de devenir comme le Maroc une colonie ssionite

2.Posté par Naceur le 13/10/2019 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu vous protège

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires