Trump menace de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens  03/01/2018

Trump menace de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens











Le président américain Donald Trump a menacé mardi de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens, qui s'élève jusqu'à présent à plus de 300 millions de dollars par an.
"Nous payons les Palestiniens DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS par an sans reconnaissance ou respect" de leur part, a tweeté Donald Trump. "Ils ne veulent même pas négocier un traité de paix attendu depuis longtemps avec Israël", a-t-il ajouté. "Nous avons dégagé la question de Jérusalem, la partie la plus difficile de la négociation (...) Mais puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser des paiements massifs à l'avenir ?" a-t-il encore tweeté.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé le mois dernier que les Palestiniens n'accepteraient plus aucun plan de paix américain après la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem en tant que capitale d'Israël. En agissant de la sorte, en violation des résolutions des Nations unies, le président américain a fait perdre à son pays son statut de "médiateur honnête dans le processus de paix", a justifié Mahmoud Abbas lors d'une visite à Paris.

Les Etats-Unis avaient déjà menacé de prendre des mesures de rétorsions après un vote à l'Assemblée générale de l'ONU, le mois dernier, condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. "Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution" financière à l'ONU, avait lancé l'ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley. Se faisant la porte-voix du président américain, elle avait déploré devoir "payer pour le privilège douteux d'être méprisés", menaçant à nouveau de "mieux dépenser" l'argent des Américains à l'avenir.

Le Pakistan, à qui le président américain fait référence dans son premier tweet, est également dans le collimateur de Donald Trump ces derniers jours. Islamabad a ainsi répondu avec colère mardi à Donald Trump, mettant en avant les "sacrifices énormes" consentis dans la lutte contre le terrorisme, après les menaces du président américain de lui supprimer certaines aides financières en raison de son inefficacité dans ce domaine.

Les Palestiniens ne céderont pas au "chantage" de Trump sur l'aide financière (responsable)

Les Palestiniens ne céderont pas au "chantage" des Etats-Unis, a prévenu mercredi une responsable palestinienne après la menace du président américain Donald Trump de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens accusés de ne pas vouloir négocier avec Israël.

"Nous ne céderons pas au chantage (...). Maintenant il (le président Trump) ose accuser les Palestiniens des conséquences de ses actions irresponsables", a affirmé Hanan Ashrawi, une responsable de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) à propos notamment de la récente décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

https://www.lorientlejour.com/article/1092265/trump-menace-de-couper-laide-financiere-des-etats-unis-aux-palestiniens.html
https://www.lorientlejour.com/article/1092270/les-palestiniens-ne-cederont-pas-au-chantage-de-trump-sur-laide-financiere-responsable.html

Commentaires

1.Posté par Veritas le 03/01/2018 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut ejecter ce gros tas de malade de scelerat de la scene internationale.

2.Posté par oh-daz le 03/01/2018 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gros menteur !! si la PALESTINE recevait des sommes aussi importantes de la part de tous ces satanistes occidentaux,
ça se saurait !!

3.Posté par VIRGILE le 04/01/2018 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous,

Les Palestiniens ne doivent pas baisser leur pantalon pour 300 Millions de $, d'autant plus que cette monnaie de la FED est purement fictive et spéculative depuis la désindexation avec l'or sous l'administration Nixon. C'est aux pays Arabes de soutenir les Palestiniens.

Quant à Donald, il est complètement fagocité par le lobby sioniste. Les talmudistes israéliens ont déjà reçu des dizaines de MILLIARDS de $ depuis les années 1970. Les USA, sous l'emprise sioniste, n'ont jamais voulu la paix car la Maison Blanche est sous le contrôle des Juifs sionistes talmudistes depuis plus qu'un siècle. (Lire: "La Controverse de Sion" du journaliste Douglas REED, disponible gratuitement sur le net). Vous comprendrez toute les stratégies sionistes depuis de Congrès Juif de Bâle (Août 1897).

Par ailleurs, selon les deux méthodes machiavéliques, nous comprenons que c'est bien le Mossad, sous couvert de la CIA/NSA qui organisent tous les false flag meurtrier depuis le sinistre 11 septembre 2001 afin de créer le Grand Israel, du Nil à l'Euphrate. Toutes les dévastations actuelles en Mésopotamie sont orientés contre les Arabes, mais aussi contre les chrétiens, conformément aux directives du PSS du Congrès Juif de Bâle en 1897. Tout est cohérent.

Israël contrôle toutes les formes de médias et diffuse des fausses nouvelles afin de diaboliser tous les être humains de Mésopotamie.
Il est clair que la nouvelle cible est Téhéran. C'est le seul acteur oriental capable de résister aux assauts militaires des enragés isaéliens de Tsahal, notamment grâce à leurs armes électromagnétiques qui implosent tous les circuits électroniques et informatiques.

Prions pour la paix même si Donald, à l'instar de la famille Bush, sont complètement manipulés par le "Lobby" sioniste.

Mais pour l'heure, c'est bien le conflit entre les USA de Donald et la Corée du Nord qui nous préoccupe ! Si cela craque, nous assisterons à une guerre quasi-mondiale à coups d'ADM notamment nucléaires.

Qui vivra verra !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires