Trump a bombardé la Syrie pour impressionner la Chine  13/06/2018

Trump a bombardé la Syrie pour impressionner la Chine















Au cours de l’interview qu’il a accordé à Sean Hannity à Singapour, le 12 juin 2018, le président Donald Trump a évoqué le premier bombardement de la Syrie auquel il a procédé.

Rappelant qu’il recevait alors le président chinois Xi Jinping dans sa résidence de Mar-a-Lago (Floride), il a déclaré lui avoir annoncé la frappe en lui servant le dessert. Interloqué, son homologue lui a demandé de répéter.

Il s’agissait selon Donald Trump de montrer qu’il n’hésiterait pas à faire usage de la force si nécessaire ; un message parfaitement compris par Xi Jinping qui serait ainsi devenu un allié dans l’affaire nord-coréenne.

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2017, les Etats-Unis ont bombardé la base aérienne syrienne de Cheyrat, utilisant 59 missiles Tomahawks. Cette attaque n’avait pourtant fait que 6 morts et 7 blessés. Des carcasses d’avion utilisées pour leurs pièces détachées avaient été détruites. En réalité, la base avait été évacuée dans les heures précédentes et les avions déplacés.



A noter : à la 12ème minute, Donald Trump évoque le bombardement de Cheyrat en Syrie pour impressionner le président chinois et en faire un partenaire dans le dossier nord-coréen.

http://www.voltairenet.org/article201480.html

Commentaires

1.Posté par AS le 14/06/2018 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et les sinwis l'ont humilie a singapour, avec macron, may, netanyahu

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires