Syrie : Pressions ouvertes de l’AIPAC sur les USA  10/09/2013

C’était un secret de Polichinelle, c’est désormais un forcing ouvert que mène Israël auprès des Etats-Unis pour obtenir une guerre en Syrie —pardon, des « frappes chirurgicales ». L’AIPAC, principale organisation du lobby israélien aux Etats-Unis, ne ménage pas ses efforts, comme le rapporte l’agence Reuters.
Obama à un congrès de l’AIPAC en mai dernier
« AIPAC va déployer des centaines de lobbyistes à Washington auprès des députés et sénateurs américains cette semaine pour convaincre le Congrès américain de voter en faveur d’une attaque militaire de la Syrie », écrit Reuters.
L’argument est simple : « un refus américain ferait du mal à Israël »,
Le Sénat américain doit se prononcer mercredi, tandis que les députés n’ont pas précisé quel jour ils se prononceraient mais dans la semaine, en tout état de cause.
Obama a demandé au Congrès d’approuver des « frappes » contre la Syrie en raison de l’utilisation de produits chimiques sur la population, et cela sans attendre les résultats de l’enquête de l’ONU et sans savoir qui sont les victimes de ces armes chimiques (dont le nombre avancé de 1.400 Syriens est curieusement similaire au nombre de morts civils provoqués par les bombardements israéliens dans la bande de Gaza fin 2008-début 2009, y compris à l’aide de phosphore blanc, sans que Obama s’en émeuve le moins du monde).
Mais bon nombre d’élus ne sont pas enthousiastes à l’idée d’une nouvelle intervention au Moyen-Orient vu ce qu’ont donné les précédentes, même si cela fait plaisir à Israël.
Et après avoir choisi d’adopter un profil bas sur la question ces derniers mois, le lobby israélien est désormais apparu au grand jour comme le principal incitateur d’une attaque de la Syrie, sans se soucier des conséquences pour la population syrienne sur le terrain.
En France aussi, la pression du lobby est évidente, au point qu’Elisabeth Guigou se prononçait en faveur de l’intervention militaire en Syrie, vendredi dernier dans l’émission de Taddéi, avec l’argument suivant : « Si la France n’intervient pas, Israël attaquera l’Iran » !
En voilà enfin une bonne raison d’attaquer la Syrie !

CAPJPO-EuroPalestine

Commentaires

1.Posté par Arthur Gohin le 10/09/2013 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout est clair sur cette soi disant protection des syriens. Voir aussi cet interview de mère Agnès-Mariam de la Croix:
http://www.mondialisation.ca/syrie-sans-couverture-internationale-les-terroristes-nauraient-jamais-ose-franchir-les-lignes-rouges/5348824

2.Posté par Al Damir le 10/09/2013 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En France cela se passe pareille avec le CRIF.

3.Posté par karim le 10/09/2013 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout ce qu ils veulent c est epuisé le puissant armement syrien pour permettre a israel de souffler un peu et d essuyer la sueur provoqué par la peur qui coule sur sont front du moins pour quelques courts instants (ou pour peut etre passé a la suite avec le liban et l iran )sans craindre la syrie épuisé et occupé

4.Posté par Frioul le 10/09/2013 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le crif c'est l'AIPAC à la française.. meme vocation, memes effets.

5.Posté par oh-daz le 10/09/2013 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est sur, ils ne vont pas en rester là;comme prévu, il faut absolument qu'ils élargissent "leurs" frontières..

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires