Serge Dassault rachète Beur FM  06/07/2014

Serge Dassault rachète Beur FM




C'est officiel! Après plusieurs tentatives infructueuses, le patron de Beur FM, Nacer Kettane, a réussi à vendre sa radio Beur FM à un nouvel actionnaire et pas des moindres.

Le Conseil supérieur audiovisuel (CSA) a en effet officialisé le changement de mandataire social de la société Aime C2, éditrice de la radio Beur FM, et de prendre acte de la détention par Serge Dassault d'une part de son capital social. On ignore le montant de la transaction, mais selon certaines sources, Nacer Kettane demandait 6 millions d'euros pour vendre son entreprise. D'autres sources affirment que l'homme d'affaires et ancien actionnaire de Direct 8, Vincent Bolloré, souhaitait acheter la radio maghrébine.
Si l'affaire était rentable, en raison de la numérisation de ses installations et son audience «parisienne» toujours viable, c'est le nom de l'acquéreur qui étonne les spécialistes en communication: Serge Dassault. Un vendeur d'armes spécialisé dans l'aviation, mais aussi homme politique français, sénateur et ancien maire de Corbeil-Essonnes.
Selon le magazine Forbes, il est le 69e homme le plus riche du monde et la 4e fortune de France estimée à plus de 13 milliards d'euros. Serge Dassault est depuis le 8 juillet 2004, président de la Socpresse, groupe publiant Le Figaro et plusieurs magazines. Selon le communiqué publié par la Lettre de l'Audiovisuel, Beur FM a changé de mandataire, donc de gérant, donc Nacer Kettane demeure actionnaire dans la radio mais minoritaire.
Il faut dire aussi que Beur FM, l'une des radios communautaire les plus importantes en France créée en 1992 par Nacer Kettane et qui émet 24 h/24 sur 106.7 MHz en FM pour la région Île-de-France et qui dispose de 18 fréquences en France, avait plusieurs soucis financiers.
En février 2014, le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) l'avait mise en demeure sur les fréquences qui lui ont été attribuées. Ces arrêts sont dus à des problèmes financiers, Beur FM avec le concours de TDF et autres prestataires de services, ont trouvé une manière de gérer les choses. En effet, lors des coupures de TDF, Beur FM ne doit payer que ses arriérés, et lorsqu'il y a coupure, rien ne leur est facturé. Beur FM voulait faire «des économies» en ne diffusant pas toute l'année, sanctionnant ainsi plusieurs auditeurs. Puisque les finances de Beur FM ne lui permettent pas de gérer un réseau national, la seule solution qui s'impose consiste à restituer toutes les fréquences pour se concentrer sur le 106,7 parisien.
Créée il y a plus de 30 ans en France par Nacer Kettane, Beur FM est la première radio communautaire lancée en France. Elle avait succédé à Radio Beur, une radio associative fondée en 1981 par Bennacer Amar, Guebli Khadour, Ouchene Hamid, Abaid Moha, Amara Mohand et Salih Amara, et à laquelle a collaboré Farida Belghoul.
Depuis quelques années, Nasser Kettane, le patron de Beur FM, n'a pas cessé de dénoncer la situation d'étouffement financier de sa radio. Il subit la concurrence de trois autres radios communautaires à vocation culturelle à destination du Maghreb et du Proche-Orient: France Maghreb 2, Radio Orient et Radio Soleil. Ainsi, après avoir perdu sa télévision Beur TV, (il ne possède que 18% des actions), il vient de perdre un autre acquis: sa radio.
Reste à savoir maintenant que fera Serge Dassault de Beur FM, lui qui était élu de la droite.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/198015-serge-dassault-rachete-beur-fm.html

Commentaires

1.Posté par Ghaza le 07/07/2014 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez oublié de préciser que c'est un juif et un trafiquant d'arme

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires