Quai d'Orsay : « Saad Hariri est libre de ses mouvements à Riyad »  10/11/2017

Quai d'Orsay : « Saad Hariri est libre de ses mouvements à Riyad »











Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, pense que le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri est "libre de ses mouvements" en Arabie saoudite, contrairement aux allégations des autorités libanaises.

Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri ne serait pas retenu à Riyad, selon une déclaration, vendredi 10 novembre, du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. "On pense qu'il est libre de ses mouvements et il importe que lui-même fasse ses choix", a déclaré le chef de la diplomatie française sur Europe 1.

Saad Hariri a annoncé samedi sa démission du poste de Premier ministre depuis l'Arabie saoudite, ajoutant qu'il disait craindre pour sa vie.

Selon plusieurs sources de Reuters, Beyrouth considère qu'il est retenu contre son gré par les autorités saoudiennes.

"Le sujet qui nous préoccupe, c'est la stabilité du Liban et qu'il y ait une solution politique qui se mette en place rapidement", a déclaré Jean-Yves Le Drian.

La situation au Liban était au menu des discussions entre Emmanuel Macron avec le prince-héritier d'Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane, jeudi soir à Riyad.

À Dubaï jeudi, le chef de l'État a fait savoir que Hariri n'avait formulé aucune demande pour venir en France, démentant les rumeurs de ces derniers jours faisant état de sa possible venue à Paris.

https://www.echoroukonline.com/ara/articles/539357.html

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 11/11/2017 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ça, on en doute pas; même le dictateur ben ali et sa famille y coulent des jours heureux....

2.Posté par Tata le 12/11/2017 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mensonges

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires