Près de 60% des Français favorables à la grève après le discours d’Édouard Philippe  12/12/2019

Près de 60% des Français favorables à la grève après le discours d’Édouard Philippe























Après l'intervention d'Édouard Philippe mercredi 11 décembre, 59% des Français sont toujours favorables à la grève contre la réforme des retraites. Ils sont pourtant neuf points en dessous du sondage de la semaine précédente, révèle une étude Harris Interactive.

Après les annonces d'Édouard Philippe, 59% des Français soutiennent encore le mouvement de grève contre la réforme des retraites, comme le montre le baromètre Harris Interactive RTL et AEF Info publié jeudi 12 décembre. C'est neuf points de moins en une semaine, mais les opinions favorables représentent toujours une majorité.

Selon l’étude, cinq des huit mesures emblématiques de la réforme sont applaudies par une majorité de Français. Toutefois, le nouveau système de retraites n’apparaît ni comme juste (45% le qualifiant de la sorte), ni comme une garantie pour l’avenir (44%), ni même comme aisément compréhensible (43%).
Annonces d’Édouard Philippe

Édouard Philippe a détaillé mercredi 11 décembre le contenu du futur système de retraite, assurant que «tout le monde serait gagnant» avec cette réforme.

Selon le plan dévoilé, l'âge légal restera à 62 ans, avec «un âge d'équilibre» progressivement amené à 64 ans et «un système de bonus-malus» pour inciter à travailler plus longtemps et équilibrer les comptes du système.

Favorable au principe d'un régime universel de retraite, la CFDT s’est opposé à l'instauration d'un âge d'équilibre à 64 ans et veut que le gouvernement retire cette mesure.

Après les annonces, le syndicat a appelé à manifester le 17 décembre, date de mobilisation choisie par l'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU et organisations de jeunesse, pour une grande manifestation.

https://fr.sputniknews.com/france/201912121042585842-pres-de-60-des-francais-favorables-a-la-greve-apres-le-discours-dedouard-philippe/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires