Palestine occupée: Sinwar: le conflit ne se terminera pas sans la libération des terres  01/06/2019

Palestine occupée: Sinwar: le conflit ne se terminera pas sans la libération des terres






















Le chef du Hamas à Gaza, Yahya al-Sinwar, a déclaré que le conflit avec l'Etat d'occupation ne prendrait fin qu'avec le retrait de l'ensemble du territoire palestinien.

Sinwar a fait ses remarques lors de la troisième édition annuelle de l'Iftar du Ramadan de la Conférence internationale de soutien à l'Intifada palestinienne.

"Nous déclarons que ce conflit ne se terminera pas avant notre retour à Jérusalem après sa libération et la prière à la mosquée Aqsa", a déclaré Sinwar dans un discours prononcé lors de l'événement.

Il a affirmé que la résistance palestinienne avait développé ses capacités militaires et que sa réponse serait plus forte qu'auparavant si une nouvelle guerre totale se déroulait avec l'occupation israélienne.

"Nous tentons de mettre fin au conflit dans la région, d'intégrer Israël dans notre monde arabe et islamique et de remodeler la conscience du pays en reclassant ses amis et ses ennemis dans la région", a déclaré le dirigeant du Hamas.

"Trump veut donner Jérusalem à l'occupation et veut que les dirigeants arabes en paient le prix", a-t-il souligné.

"Mais nous sommes prêts à être le carburant qui frustrera l'accord [du siècle] et nous n'hésiterons pas à sacrifier nos vies pour contrecarrer l'accord", a-t-il ajouté.

"Gaza ne vendra jamais sa patrie pour acheter sa nourriture et il n'y aura pas d'état mutilé à Gaza sans le reste de la terre palestinienne", a-t-il souligné.

Le Jihad islamique: l'arme de la résistance est en dehors de tout débat

Ahmed al-Moudallal, dirigeant du mouvement du Jihad islamique, a déclaré que les Palestiniens avaient décidé de se battre pour défendre Jérusalem occupée, soulignant qu'aucune arme ne serait déposée tant que l'usurpateur israélien viole nos droits légitimes pour la libération et la liberté.

"L'ennemi israélien ne comprend pas le langage des concessions et des négociations, mais plutôt le langage de la résistance qui lui a dicté des leçons ", a-t-il déclaré dans un discours prononcé au camp de retour à l'est de Khan Younis.

Il a expliqué que "la seule solution pour le peuple palestinien est l'option de continuer la lutte et la confrontation", soulignant la nécessité de rester engagé contre l'occupation.

Il a souligné que d'importants complots sont perpétrés contre Al-Aqsa et la Palestine, tout en mettant en garde contre le complot le plus dangereux que l'administration américaine de Trump tente d'imposer au profit de l'ennemi occupant israélien et à liquider la question palestinienne.

Le leader du Jihad islamique a insisté sur l'importance de l'unité nationale et de la réalisation de la réconciliation interne, la levée immédiate du siège inhumain et injuste imposé sur la population de la bande de Gaza, le droit au retour des réfugiés. Il a appelé les pays arabes, la nation arabo-islamique et le monde libre à intervenir pour protéger le peuple palestinien sous occupation et à soutenir ses droits légitimes et ses aspirations pour la libération et l'autodétermination.


https://french.palinfo.com/52574
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information
https://french.palinfo.com/52580
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires