Palestine occupée: La Commission nationale annonce une marche de million de la terre et du retour  14/03/2019

Palestine occupée: La Commission nationale annonce une marche de million de la terre et du retour























La Commission nationale suprême pour le retour et la fin du siège a annoncé, jeudi, que la marche se poursuivrait pour la 2ème année à la veille du premier anniversaire de son lancement, le 30 mars de l'année dernière.

Lors d'une conférence de presse tenue dans le camp d'Al-Awda (Retour), à l'est de la ville de Gaza, la Commission a annoncé le lancement d'une nouvelle marche d'un million de personnes à l'occasion du 1er anniversaire, appelant à une journée de grève générale dans tous les gouvernorats du pays et à la participation de notre peuple à tous ces événements.

"Nous appelons tous les gens de notre peuples à lancer la commémoration de l'immortel Jour de la Terre et à soutenir la marche du retour, qui entrera dans sa 2ème année, qui sera plus forte et plus déterminée à atteindre ses objectifs", a déclaré Khaled al-Batsh.

Al-Batsh a appelé nos concitoyens en Cisjordanie occupée à se mettre en marche pour affronter les barrières humiliantes et les colons, qui représentent un danger pour tous les aspects de notre vie quotidienne.

Il a souligné que cet événement sera à 100% pacifique et qu'il conservera son caractère populaire et pacifique: il n'y aura pas de nouveaux points à part les cinq camps de l'enclave assiégée.

Il a dit que la marche du retour était devenue la voix du peuple palestinien dans tous ses lieux de résidence, qu'elle avait porté ses objectifs et ses espoirs et qu'elle continuait à atteindre ses objectifs de progrès et de stabilité avec confiance.

Cette journée marquera le début d'une phase révolutionnaire de la lutte sur la voie du retour et de la libération à Sakhnin, Arrabeh, Kafr Kanna et autres territoires occupés en 1948.

Il a souligné que Jérusalem occupée était l'objectif des premières marches et resterait le titre de l'acte national et populaire et la Qibla (destination) de tous les libéraux, et que notre peuple resterait uni pour le défendre et cette cause demeurera une priorité qui ne peut être ni procrastinée ni différée.

Al-Batsh a souligné que la marche du retour est devenue une approche et un programme d'action national. Elle s'est exprimée sous toutes les formes de négociation et de complot visant à liquider la question et est venue en réponse au prétendu "accord du siècle" et à l'intimidation exercée par Trump.

"Les acteurs du prétendu "accord du siècle" ont reçu une gifle qui a perturbé tous leurs comptes et les ont plongés dans un véritable dilemme, après s'être approchés de l'exécution de leur complot en raison de l'état de soumission arabe".

"Les masses de notre peuple participant à la marche de million "ne permettra pas à Trump de mettre en œuvre ce qu'il veut", a déclaré Al-Batsh .

Il a expliqué que "la direction de ces marches continuera son travail, contrera toutes les conspirations, protègera le projet d'unité et œuvrera par tous les moyens pour parvenir à la réconciliation".

Enfin, le dirigeant du Hamas a appelé les médias palestiniens, arabes et amis à documenter cette épopée humanitaire par le biais de programmes et de toutes autres productions, produisant des œuvres utiles à la nation.

La marche du retour a commencé le 30 mars 2018, dans la bande de Gaza, près de la barrière de séparation avec les territoires occupés, et se poursuit tous les vendredis avec la participation de milliers de personnes.


https://french.palinfo.com/51910
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires