OGM cancérigène en Algerie  12/12/2011




Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaissa, a appelé les opérateurs publics et privés de la filière des céréales en Algérie à contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire dans notre pays.

Le ministre a mis en exergue dimanche l’importance de cette filière qui emploie environ un million de personnes et dont le chiffre d’affaires est de 10 milliards de dollars. Dans le même contexte, il a appelé à mettre un terme au recul de la production des céréales enregistré d’une année à une autre.

Pour sa part, le secrétaire général de l'Union nationale des agriculteurs libres (Unal), Kaïd Salah a indiqué dans une déclaration à Echorouk que l’Algérie a perdu son contrôle sur 85 % des semences utilisées dans les différentes filières agricoles, notamment le blé dur et tendre, les haricots, les lentilles, les pois-chiche et la pomme de terre. A une question de savoir les causes de la perte de ce contrôle stratégique, il a expliqué que les agriculteurs algériens ont abandonné les techniques traditionnelles de stockage et de conservation des récoltes individuelles annuelles.

« L’Algérie a perdu sa sécurité alimentaire après que les sociétés internationales productrices de semences ont pu étendre leur contrôle sur les agriculteurs algériens, qui dépendent de ces sociétés pour obtenir les semences dont ils ont besoin », a regretté Kaïd. « Les agriculteurs algériens ne comptent plus sur leurs savoir-faire et leur connaissances pour avoir les semences dont ils ont besoin localement. Ainsi, ils sont devenus dépendants des multinationales », a-t-il ajouté. Dans le même contexte, il a souligné que les semences produites localement ne couvrent, au meilleur des cas, que 15 % des besoins nationaux.

Par ailleurs, le président de l’Unal a regretté ce qu’il a qualifié de « reformes fictives » qui ont des retombées « désastreuses » sur le secteur agricole. A ce propos, il expliquera que l’Algérie accorde de l’importance à des cultures « secondaires » telles que la viticulture, l’arboriculture et la culture maraîchère (culture des légumes) au détriment des cultures « stratégiques ». D’autre part, il dira que les légumes produits en Algérie font partie de ceux génétiquement modifiés (des produits OGM) et sont ainsi, selon lui, les premières causes des différents cancers.

http://www.echoroukonline.com/fra/actualite/13340-quand-les-algeriens-consomment-des-legumes-cancerigenes.html


Commentaires

1.Posté par gjingis le 12/12/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un désastre ,un génocide,un crime contre une nation sans experience ,un paye en voie d extinction ,sont de effet d une abscence de la securité militaire ?????????????
la mondialisation dont mosanto a fait son echeque ailleurs ,aujourd huit se tourne vers un pays vierge et vaste pour la production de l ogm ainsi que son exportation
avec une etiquette made in Algeria !!!

2.Posté par Saber le 12/12/2011 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les agrochimistes algériens devraient être mis en prison pour crimes contre l'humanité.
Ces salauds se sont mis à la production de semences hybrides F1 cad de première génération.
La dépendance alimentaire va être quasi totale et suit le plan tracé par les Rothschild pour un contrôle total non seulement sur le pétrole et le gaz en ce qui concerne les ressources de l’État mais aussi l'alimentaire sur toute la population dans le but d'un mondialisme qui va faire un ravage par des vrais révoltes de la faim provoquées par l'oligarchie financière qui en ce moment même spécule sur les denrées alimentaires.
Tous les ans l’Algérie sera amenée à aller acheter ses semences chez ses maîtres les financiers franc-maçons.
Il faut savoir que le but de l'oligarchie mondialiste c'est que les peuples achètent leur alimentation chez les banquiers.
C'est à se demander s'il y a vraiment un état qui décide du sort de sa population et de la santé publique au vu de l'exemple de la production de betterave (OGM ) à sucre = diabète et cancer et tous problèmes endocriniens, stérilité etc...
Bon appétit...

3.Posté par calamité le 12/12/2011 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@SABER
Salem si tu te souviens on avait discuté de cela une dizaine de jours
Ya khouya laaziz la dépendance alimentation c'est depuis belle lurette et ça s'aggrave
Il y a de celà 5 années il y a eu une invasion de criquets pèlerins , les services concernés pour y palier ont déversé des milliers et milliers de litres dans la région : la faune et la flore ont pris un sacré coup quelques espèces ont quasiment disparues comme les scarabée , les tortues qui se comptaient par milliers se comptent sur les bouts des doigts et personne n'en n'a parlé
Alors qu l'invasion des criquets pèlerins fait partie du cycle naturel de la vie , nos aïeux disaient qu’après le passage des criquets pèlerins l’année à venir s'annonce excellente et ça s'est avéré exact je vous l'assure
ya rabi sidi maâ men tahdar ( à qui parler o Dieu tout puissant )

4.Posté par gjingis le 12/12/2011 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saber slm a toi et vous tous
tres bonne reaction

he oui ,à force de cotoyer un diable, il faut lui rendre un jour les comptes voilà donc l un des secteurs le plus precieux sur lequel Le feu Houari boumedienne s etait basé et avoir compté (l agriculture) reconnu à l echelle mondiale pour ses hautes qualités naturelles peut etre detruit ou c est dèja fait !!?? apparement oui

il faut s attendre aux reactions des pays qui sont conscients du desastre ils ne s interresseront plus aux produits agricoles Algeriens comme déja le cas entre le maroc et certains pays

donc il faut s y attendre donc à la reaction negative dans l avenir ,si ce probleme ne sera pas resolu d une maniere stricte
et ferme

5.Posté par ex-tarik le 12/12/2011 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@calamité
Salam a tous !
he oui tout ce qui nous arrive est de la faute a ces islamistes ( djouhala) , incultes au sens propre du terme que les yankées ont su brillament utilisé avec l'appui des harkis français au pouvoir en Algerie ( armée et drs) , le resultat aujourd'hui est catastrophique ! tu parles l'agriculture algerienne est detruite quasiment detruite , je ne suis pas en train de jouer au pessimiste mais informez vous sur les produits imoortés tel par exemple la pomme de terre ( hollande) avec un champignon ou virus ) dont j'ai oublié le nom mais dont l'action parait il durera pendant des années et cela sans réuutiliser la terre infectée!
alors quand au blé, le fameux blé algerien " zenati " et autres seront du domaine du souvenir !le magnifique raisin " muscate " oublié , que de souvenirs !!!!
Le Marché Libre n'est pas fait pour les pays qui ne disposent pas de services phytosanitaire de pointe ou autres centres de controle , cad des normes etablies par les scientifiques propres a ce pays , or 50 ans apres l'independance , les normes algeriennes n'existent pas , ils vous parlent de normes internationales ( le cancre de ministre de l'autoroute Tou) , mais oui si vous en etes incapables d'en creer vous memes alors copiez ces normes et faites en les Normes Algeriennes , il n'y a aucune honte a ça ! ...
Quand l'Algerie est devenue plus OCMiste que les usa ...c'est que c'est vraiment grave !!
pfft ...n'en parlons plus c'est mieux !

6.Posté par Sir Conflexe le 12/12/2011 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salamou 3alykoum ya djema3at elkhir....gjingis,calamité,tarik,saber,Lina,Aek wahrani...............Columbo (qui est sur un autre fil)
Lorsque,il ya près de 40 ans de cela,feu Boumediene avait lancé ses 3 fameuses révolutions,agraire,culturelle et industrielle,beaucoup de gens en avaient rigolé ou ri sous cape ou ,carrément l'ont pris pour un débile,et ayant vu dans sa politique socialisante un bide !!! aujourd'hui le constat est là,tout a été détruit,il n'y a ni culture ni industrie ni agriculture.
Bien'sûr on "produit" toujours de la pomme de terre,il y a même des fraises et on"clone" le raisin,et à une époque pas lointaine on a même essayé de produire des.....bananes,mais elles (les bananes) étaient tellement petites qu'on y a renoncé,ça ne rapportait pas !!notre dépendance alimentaire ne date pas d'aujourd'hui,mais je crois que c'est vers la fin des années 80,lorsqu'on commença à importer toutes sortes de produits.Beaucoup d'entreprises locales ont fermé depuis.
Je connais des ingénieurs en agronomie qui se sont "recyclés" dans la.......pétro-chimie,et d'autres dans l'import-import,d'autres dans des professions libérales etc,etc.....aujourd'hui tous les aliments de bétail sont importés,avec tous les risques que ça implique.......on nous fourgue toutes sortes de fruits dont la provenance est plus que douteuse,tu veux des pêches au mois de janvier?en voici,tu cherches des prunes en février?en voila ! tu veux goûtez aux nèfles en décembre? en voici ,en voila !! actuellement il y a même des fraises,alors que ce n'est pas la saison.tous les produits, ou presque ,hors saison vous provoquent sur les étals !!!qui contrôle qui???? C'est dar khali moh !!!
Allez, tchao bonsoir.........

7.Posté par Saber le 12/12/2011 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem à tout le monde,

Manger de la terre de son pays, implique l'acte de labourer, de semer, de récolter , de stocker , de transformer, de se nourrir, de produire ses propres semences et de resemer sans dépendre de l’extérieur avec bien entendu la grâce divine d'Allah swt.

Un lien intéressant.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires