Nouvelle vulnérabilité des processeurs Intel: vos ordinateurs à la merci des pirates  13/01/2018

Nouvelle vulnérabilité des processeurs Intel: vos ordinateurs à la merci des pirates











Une nouvelle faille de sécurité des processeurs Intel permet à des intrus d’avoir accès à un ordinateur en quelques secondes, malgré les mesures de sécurité les plus sophistiquées.

Une nouvelle vulnérabilité critique des processeurs Intel permet à des intrus d'obtenir le plein accès à un ordinateur en quelques secondes, annonce l'entreprise finlandaise spécialisée dans la sécurité informatique F-Secure.

Le problème a été découvert dans l'Active Management Technology (AMT) qui donne accès à distance à la gestion des paramètres et à la sécurité d'un ordinateur. Ainsi, des millions de dispositifs d'entreprises sont vulnérables.

Un intrus peut entrer dans le menu Intel Management Engine BIOS avec le mot de passe qui est généralement défini par défaut, puis configurer lui-même l'accès à distance.

Selon Harry Sintonen, qui a identifié le problème, cette vulnérabilité semble simple mais ses conséquences pourraient être «énormes».

«En pratique, elle permet de prendre le plein contrôle d'un ordinateur de bureau, malgré les mesures de sécurité les plus sophistiquées», a-t-il souligné.

Ce moyen de piratage demande un accès physique à un ordinateur. Mais cette action a lieu très rapidement, donc chacun peut être victime de pirates si un dispositif reste sans surveillance pendant une minute, indiquent les spécialistes.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201801121034723308-vulnerabilite-intel-ordinateurs-pirates/

Commentaires

1.Posté par goc le 13/01/2018 05:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas une faille, c'est LA faille. Celle qui a été imposé par le gvt US, via la NSA, aux différents fondeurs, fin de pouvoir prendre le contrôle de n'importe quel ordi et quand ils le veulent. Et comme ils ont partagé cette info avec le regime sioniste, cela a permis l'exploitation du virus Stucknet qui a fait tant de dégâts en Iran.
Maintenant ne vous réjouissez pas trop vite de cette découverte. Si l'info es sortie c'est que cette faille ne doit plus servir, et qu'ils ont installé une nouvelle faille plus "féroce" qui, par exemple, ne nécessitera plus une intervention locale pour "déverrouiller" la faille

2.Posté par bob le 13/01/2018 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une Faille ? J'y crois à mort ! Et si on demandé à la filiale de Tel aviv ? Ha ha ha !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires