Niger : décès accidentel d'un soldat français  10/12/2018

Niger : décès accidentel d'un soldat français





















Un soldat français, déployé dans le cadre de l'opération antijihadiste Barkhane, est décédé sur une base au Niger après avoir été victime d'un accident.

La base d'Aguelal est endeuillée. Un militaire français de l'opération Barkhane, le brigadier-chef Karim El Arabi du 2e régiment de Hussards, est mort dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 décembre à la suite d'un accident de véhicule, a annoncé l'armée de Terre.



Le soldat "n'était pas engagé dans une activité opérationnelle au moment des faits" et est "décédé des suites de ses blessures malgré une rapide prise en charge par les secours". Une enquête est en cours sur les circonstances exactes du drame.

"Le général d'armée Jean-Pierre Bosser, chef d'état-major de l'armée de Terre, et l'ensemble de l'armée de Terre présentent toutes leurs condoléances à la famille et s'associent à leur douleur", ajoute le communiqué de l'armée de Terre.

Quelque 4.500 militaires français sont déployés au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane. Celle-ci a pour objectif de mettre un terme à la menace des groupes jihadistes, qui opère au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Depuis le début de cette opération extérieure, 15 soldats français ont perdu la vie.

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 10/12/2018 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""l'ennemi terroriste djihadiste "" étant de fabrica-sion française, tous ces décès ne peuvent être qu'accidentels...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires