Netanyahou fuira ses scandales par une guerre !  23/08/2017

Netanyahou fuira ses scandales par une guerre !











En tirant des leçons de la guerre de l’année 2014 et en voulant appliquer un professionnalisme et une confidentialité totale, Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, essaie de toutes ses forces de faire voter une loi lui donnant le pouvoir de prendre la décision d’entamer une guerre sans demander l’avis de son gouvernement le jour J.

Les médias israéliens parlent depuis quelques temps d’un projet de loi nommé « Correction de la loi institutionnelle : le village ». Cette loi permettra à Netanyahou de déclarer la guerre sans besoin d’avoir l’accord du conseil ministériel restreint.

Netanyahou ne voudrait pas voir se répéter l’expérience des guerres de 2014 contre la bande de Gaza, et avant cela l’expérience des années 2010-2011 lorsque son gouvernement n’avait pas accepté sa décision d’attaquer l’Iran.

Pouvoir total

A part son problème avec la justice et les médias, Netanyahou semble fort et œuvre pour améliorer sa position politique.

Mahmoud Mordawi, expert en affaires israéliennes, confirme que Netanyahou voudrait passer une telle loi suite au rapport du contrôleur de l’Etat de Chabira sorti après la guerre de 2014. Ce rapport a décelé un problème de gouvernement et de cabinet restreint.

Après la fin des vacances de l’été de la Knesset, on ne croit pas qu’il soit facile pour Netanyahou de réussir dans sa démarche. Mais l’affaire ne serait pas impossible, si Netanyahou pouvait convaincre la majorité.

A noter que le cabinet a donné au conseil de sécurité la possibilité de mettre le pied dans une opération militaire de grande envergure, afin d’empêcher toute fuite.

En tout cas, donner à Netanyahou le pouvoir de déclarer la guerre sans besoin d’avoir l’accord du gouvernement et de la Knesset sera une modification de l’institution, dit le Dr Saïd Zaïdani, spécialiste en affaires israéliennes.

Netanyahou voudrait faire comprendre qu’il servira "Israël" avec une telle loi ; il pourrait prendre une décision rapide et empêcher toute fuite.

Besoins sécuritaires

La réussite de Netanyahou lui donnera une force supplémentaire, face à la gauche israélienne qui appelle à le poursuivre pour des questions de corruption.

Netanyahou n’a pu frapper l’Iran, en 2010-2011, après la déclaration du président de l’établissement sécuritaire et militaire que le cabinet restreint n’avait pas le droit de prendre une telle décision comme celle de la guerre.

L’expert Mardawi souligne que Netanyahou essaie de reprendre de la force. Il court derrière un objectif stratégique et un besoin sécuritaire, en évitant l’avis du gouvernement.


https://french.palinfo.com/32898
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Commentaires

1.Posté par AS le 24/08/2017 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une guerre deja perdue... avec la france... l'entite sioniste sera rasee de pres

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires