Mashasha : L'UNRWA suspend des services indispensables à Gaza  11/07/2018

Mashasha : L'UNRWA suspend des services indispensables à Gaza
















L'UNRWA est susceptible de suspendre ses services dans la bande de Gaza et de réduire le budget alloué à la Cisjordanie occupée, a déclaré le porte-parole Sami Mashasha.

Mashasha a indiqué dans un communiqué que l'agence avait réussi à recueillir de nouveaux dons de partenaires anciens et nouveaux en utilisant des politiques de financement pour la première fois, ce qui a permis de réduire le déficit financier de 446 millions à 217 millions de dollars.

Il a toutefois averti que l'UNRWA traversait l'étape la plus critique de son histoire.

"Les mois à venir seront décisifs tant pour l'agence que pour les réfugiés enregistrés", a déclaré Mashasha, ajoutant que "l'agence frappera à toutes les portes et étudiera toutes les possibilités d'obtenir le financement nécessaire".

Il a souligné que l'UNRWA a fait de sérieux efforts pour protéger son mandat suite à la décision des États-Unis de réduire ses dons.

"Nous continuerons notre mission de protection des réfugiés palestiniens jusqu'à ce que leur cause soit résolue. Nous n'avons pas d'autre option. Nous ne sommes pas à vendre ", a-t-il dit.

Mashasha a annoncé que l'agence va suspendre certains de ses services d'urgence dans la bande de Gaza, principalement en ce qui concerne le programme de santé psychologique communautaire pour des dizaines de milliers d'étudiants dans l'enclave.

"Certains de ceux qui travaillent dans le département des programmes d'urgence conserveront leur emploi, d'autres passeront à des employés à temps partiel, tandis que d'autres ne verront pas leurs contrats renouvelés pour le mois prochain", a-t-il ajouté. Les allocations de logement seront également réduites en raison du déficit financier.

En même temps, l'agence devrait maintenir ses services d'urgence en Cisjordanie occupée et procéder à des amendements au budget ordinaire, ce qui dépend en grande partie des dons américains suspendus par le président Donald Trump.

En ce qui concerne l'année universitaire 2018-2019, Mashasha a déclaré que le Commissaire général déciderait de l'ouverture des écoles de l'UNRWA en août pour le demi-million d'étudiants dans l'enclave.

Le Syndicat des travailleurs de l'UNRWA a dénoncé mardi les "nouvelles choquantes" qu'il a reçues du directeur des opérations de l'UNRWA en ce qui concerne la suspension des services dans l'enclave.

Le syndicat a appelé l'UNRWA à revenir sur ses réductions prévues, appelant à une participation massive à un rassemblement organisé jeudi à l'extérieur du bureau régional de l'UNRWA à Gaza.


https://french.palinfo.com/40289
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires