Liban: Le Futur appelle au respect de "la Constitution, de l'accord de Taëf et de la déclaration ministérielle"  15/11/2017

Liban: Le Futur appelle au respect de "la Constitution, de l'accord de Taëf et de la déclaration ministérielle"











Le bloc parlementaire du Futur a appelé mardi au respect de la Constitution, de l'accord de Taëf et de la déclaration ministérielle.

"Il est important de respecter la Constitution, l'accord de Taëf et la déclaration ministérielle qui appelle à garder le Liban à l'écart des conflits de la région, à adopter une politique de distanciation et à s'empêcher de s'ingérer dans les affaires des pays arabes", peut-on lire dans un communiqué publié à l'issue de la réunion hebdomadaire du bloc.

Le bloc du Futur a également souligné la nécessité de "restituer l'idée d'un État juste, d'étendre son pouvoir sur l'ensemble du territoire libanais, et de la poursuite de l'application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU".

Le bloc a en outre salué la visite du patriarche maronite Béchara Raï à Riyad, "qui exprime la volonté de tous les Libanais de renforcer leurs relations avec tous les pays arabes, et surtout l'Arabie saoudite". "La priorité est au retour du Premier ministre Saad Hariri pour que l'équilibre interne et externe soit rétabli", est-il également écrit. Ce dernier se trouve toujours à Riyad depuis l'annonce de sa démission le 4 novembre dernier. Mardi, il a annoncé son retour "dans les deux prochains jours".

https://www.lorientlejour.com/article/1083966/le-futur-appelle-au-respect-de-la-constitution-de-laccord-de-taef-et-de-la-declaration-ministerielle.html

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires