Les tactiques de l’Otan constituent une violation des résolutions onusiennes (Moscou et Pékin)  19/03/2012

La Russie, la Chine, l’Afrique du Sud et l’Inde considèrent que les tactiques employées par l’Otan en Libye constituent une violation des résolutions onusiennes. A un moment où la France et la Grande Bretagne et l’Allemagne estiment que leur action était légale, Amnesty International, qui est en train de mener une enquête sur le massacre des dizaines de civils, sous les bombardements aériens de la Libye, a souligné que des familles de victimes devront être indemnisées. Amnesty International dit disposer des documents sur le massacre de 55 civils, dont 16 enfants et 4 femmes, tués, au cours des raids aériens menés contre Tripoli, Zelitane, Syrte, et Brega. Les raids aériens qui ont joué un rôle clé dans le renversement de Mouammar Kadhafi, ont suscité des divergences de vue profondes au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU.
IRIB

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires