Les syndicats d’EDF menacent de nouvelles grèves  20/09/2019

Les syndicats d’EDF menacent de nouvelles grèves
























L’intersyndicale réunissant la CGT, la CFE CGC, la CFDT et FO se réjouit dans un communiqué de la mobilisation du personnel d’EDF lors de la grève observée jeudi, qui a entraîné selon elle des baisses de production allant jusqu’à 9.000 megawatts.

Elle réclame de rencontrer «dans les jours à venir» la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, pour exiger le retrait du projet Hercule, dans lequel elle voit un premier pas vers le démantèlement et la privatisation d’EDF.

Les syndicats mettent en demeure le gouvernement et la direction d’EDF de retirer définitivement ce projet d’ici le 10 octobre. Sans retrait, ils promettent des «actions communes dont (des) appels à la grève (…) à partir du jeudi 10 octobre».

https://fr.news-front.info/2019/09/20/les-syndicats-d-edf-menacent-de-nouvelles-greves/

Commentaires

1.Posté par Celine Rosa le 20/09/2019 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila bien exposé la corruption des directions syndicales au travers de luttes corporatistes qui ont pour seul objectif d'accompagner le gouvernement dans sa politique de liquidation des services publics et de toutes protections sociales, au travers d'une strategie qui consiste à émietter les grèves, engager les salariés à être defait les uns après les autres, face à un gouvernement qui lui, engage toutes ses forces pour attaquer de front l'ensemble des travailleurs du pays..

Les Confédérations empechent au travers de ces greves corporatistes la construction de tout veritable rapport de force, alors même qu'elles regroupent et coordonnent l'ensemble des corporations et metiers.

Macron, ses sbires et sa police de mamelouk menent une guerre totale contre le monde du travail, ils attaquent sur tous les fronts et que font les "généraux" des confédérations ? Ils mobilsent un corps d'armée sur un front, attendent qu'il soit defait, pour ensuite mobiliser un autre corps d'armée, cet autre défait, ils recommencent leur strategie de la defaite jusqu'à ce que l'ensemble des differents corps de bataillons soient battus les uns après les autres, demoralisés et resignés.

Juillet arrive, Macron peut faire voter par ses serviteurs du parlement bourgeois toutes ses contre-reformes.

En echange de quoi, les directions des confédérations et des milliers de permanents peuvent continuer à ne pas travailler tout en etant payés, se reunir pour discuter , voyager, etre recus dans les salons, cotoyer des patrons millionnaires et se constituer un reseau personnel, bien manger, ne jamais etre en grêve ( ils demandent aux autres de se mettre en grève, alors qu'eux-memes ne perdent pas un centime).

Dans une guerre, ces genereaux auraient été passés par les armes pour haute trahison...

Alors bien sur, le cretinisme, l'ignorance crasse et la lacheté animale de 80 % des esclaves-salariés dont le foot est le condensé , explique aussi les victoires des classes riches, classes parasites et destructrices.

Paradoxalement, cette ivresse d'une victoire facile les conduit à la démesure, à n'etre jamais satisfait, à desirer sans limite, sans fin.

Cette absence de limite poussera , acculera les ignorants, les brels, les lâches et les corrompus à la petite semaine, à bousculer, ecrasser de leur rage de vivre, tous ce monde de bourgeois gavés à l'euro et de valets confederés

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires