Les renseignements US et le Mossad derrière les attentats de Damas  21/03/2012

Les renseignements US et le Mossad derrière les attentats de Damas


« Des équipes de renseignements américains et du Mossad israélien sont derrière les derniers attentats à Damas et Alep, et les attentats terroristes se multiplieront en Syrie dans les prochains jours pour provoquer la mort de 100 à 200 personnes quotidiennement afin de destabiliser la confiance en la direction de Bachar el Assad ». C’est ce qu’a révélé l’hebdomadaire turc Idinlik, citant des sources turques.

Selon ces sources, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, le nombre d’attentats a augmenté en Syrie à la suite des visites de hauts responsables américains en Turquie, notamment celle du chef des renseignements David Petraeus.

« Les renseignements américains ont mis en œuvre leur plan des opérations secrètes en Syrie, et ont choisi Damas et Alep, les villes économiques les plus importantes du pays. En effet, Washington pense que les choses seront plus faciles en fragilisant la situation sécuritaire dans ces deux villes. Il sera plus facile alors d’inciter à la haine confessionnelle et raciale », ont-elles ajouté.

Et d’avertir que « les Etats-Unis planifient dans l’avenir d’exécuter des opérations militaires via des avions d’espionnage sans pilotes ».

Preuve à l’appui : Washington a présenté une demande au gouvernement turc d’utiliser sa base militaire aérienne "Injirlik" pour permettre le décollage des avions d’espionnage.

Un groupe islamiste revendique les attentats de Damas

Front al-Nusra
Pendant ce temps, le Front al-Nusra, un groupe jihadiste ayant déjà revendiqué des attentats en Syrie, a affirmé être l'auteur des attaques meurtrières perpétrées samedi à Damas, dans un communiqué diffusé mercredi sur des sites islamistes.

Le groupe affirme dans le texte avoir effectué "une série d'opérations militaires dans plusieurs gouvernorats contre les repaires du régime, notamment (les bâtiments) des services de renseignements aériens et de la police criminelle à Damas".

Il a indiqué avoir commis ces attentats "en riposte à la poursuite du pilonnage par le régime des quartiers résidentiels à Homs, Idleb, Hama et Deraa", en référence aux villes rebelles qui font l'objet de bombardements de l'armée.

"Nous allons riposter plus tard aux crimes perpétrés par le régime dans le quartier de Karm al-Zeitoun" à Homs (centre), avertit le groupe qui demande au régime de "cesser ses massacres contre les sunnites".

Samedi, des attentats avaient visé la direction de la police criminelle dans le quartier de Douar al-Jamarik et un centre des renseignements de l'aviation dans le quartier d'Al-Qasaa à Damas, faisant 27 morts et une centaine de blessés.

Le Front al-Nusra s'est manifesté pour la première fois en janvier dans un message de son chef Abou Mohammed al-Julani, qui avait lancé un appel à la lutte contre le régime de Damas, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).
Le groupe avait revendiqué un attentat le 10 février à Alep (28 morts) et le 6 janvier à Damas (26 morts).

Retrait de l'armée syrienne libre de Deir ezZour

Sur le terrain, l’armée syrienne libre s’est retirée de la ville de Deir ezZour, située à l’Est de la Syrie, après des affrontements sanglants de deux jours avec l’armée régulière syrienne.

L’Union des comités révolutionnaires de Deir ezZour a annoncé dans un communiqué que « les chars ont pénétré dans les quartiers résidentiels, notamment dans les régions du Sud-est de la ville. L’armée syrienne libre s’est retirée alors pour éviter le meurtre de civils », a-t-elle prétendu.

Source: elnashra

Commentaires

1.Posté par tebred le 21/03/2012 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES SERVICES DE SECURITES SYRIENNE DOIVENT S'INSPIRER DE L'EXPERIENCE DES ALGERIENS POUR POUVOIR DEJOUER LES FUTURS ATTENTATS, QU'ALLAH LEUR VIENNENT EN AIDE.

2.Posté par spartacus le 21/03/2012 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Medvedev hier parle de terrorisme à propos de l affaire de toulouse,bien avant donc que le tueur soit localisé c a d vers 4h30 aujourd hui,alors que tout les médias parlaient d un néo-nazi d extreme droite;la Syrie serait-elle entrain d instrumentaliser des groupes salafistes,pourtant alliés de la France,vu l aide de cette derniere fournie à leur cause en Libye et en Syrie, C est assez contradictoire,la France n attendait vraiment pas des attentats de la mouvance salafiste.Sarkozy a-t-il trop joué à l apprenti sorcier avec tout ces groupes extremement dangereux.

3.Posté par MOSSINGUE le 21/03/2012 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’Amérique dirigée par des absolutistes ne reculerait devant rien, positionnerait ses forces partout pour attaquer plutard sans l'aval de la loi internationale? Est-ce encore vrai?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires