Les frustrations alimentent les révoltes de la planète  10/12/2019

Les frustrations alimentent les révoltes de la planète
































Il n’y a jamais eu autant de manifestations depuis les années 1960. Une vague causée par les inégalités et amplifiée par les réseaux sociaux.

Il faut remonter à la fin des années 1960 pour trouver des mouvements de protestation d’une ampleur équivalente à ceux qui agitent aujourd’hui de nombreux pays. De nature spontanée, sans lien entre eux, ils sont nés de causes variées, depuis la taxe sur les conversations WhatsApp au Liban jusqu’à un projet de loi d’extradition à Hong-Kong. Si certains thèmes reviennent souvent - mécontentement économique, corruption, soupçons de fraude électorale -, il s’agit plus de coïncidences que de similitudes profondes.

Sans lien apparent, les révoltes récentes se répandent grâce aux réseaux sociaux, mais sont moins une révolution mondiale que la marque d’un nouveau statu quo.

Par The Economist

https://www.challenges.fr/monde/les-frustrations-alimentent-les-revoltes-de-la-planete_687228

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires