Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed  11/10/2018

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed





























Les Bourses asiatiques ont plongé jeudi et les places européennes ont ouvert en net recul, emboîtant le pas à Wall Street qui a connu un mercredi noir. Le relèvement des taux d'intérêt américains et les critiques du président Donald Trump contre cette politique ont semé la panique.

La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 3,89%, et celle de Shanghai a plongé de plus de 5%. Les Bourses chinoises avaient ouvert jeudi matin sur un recul marqué, de plus de 3%. La Bourse de Hong Kong était également en forte baisse de près de 4% à moins d'une heure de la clôture.

Le recul a gagné l'Europe jeudi matin: Paris a ouvert à - 1,50%, Londres - 1,35% et Francfort - 1,31%.

Les marchés sont "menacés", analyse Stephen Innes, responsable des échanges Asie-Pacifique chez OANDA, pour qui "les paris sont ouverts" sur la suite du scenario.

"C'est un cumul de raisons: la chute à Wall Street, le bond des taux d'intérêt à long terme, des inquiétudes renouvelées sur les relations commerciales entre la Chine et les États-Unis et une attitude prudente en amont des annonces de résultats d'entreprises", a expliqué à l'agence Bloomberg Juichi Wako, de Nomura Securities à Tokyo.

Le président Donald Trump a affirmé mercredi, après une journée noire à Wall Street, que "la Fed était tombée sur la tête", dans une nouvelle critique vis-à-vis de la banque centrale américaine, engagée dans une politique de relèvement des taux.

"En fait c'est la correction que nous attendions depuis longtemps", a poursuivi le président, qui s'exprimait à Erie en Pennsylvanie (nord-est) peu avant la tenue d'un meeting. "Mais je ne suis vraiment pas d'accord avec ce que la Fed est en train de faire, okay !", a encore lancé M. Trump.

- Hausses de taux justifiées -

La directrice du FMI Christine Lagarde a justifié jeudi ces hausses de taux au vu du contexte économique actuel.

De tels relèvements "sont un développement nécessaire" et "inévitable" pour les économies comme les États-Unis enregistrant une croissance robuste, une inflation accrue et un chômage "extrêmement bas", a-t-elle insisté lors d'une conférence dans l'île indonésienne de Bali.

Pour éviter la surchauffe d'une économie en pleine forme et une éventuelle résurgence de l'inflation, la banque centrale américaine a relevé les taux d'un quart de point de pourcentage par trois fois cette année. Elle compte le faire encore en décembre.

Ces taux au jour le jour, qui conditionnent les crédits à la consommation et les crédits immobiliers notamment, se situent désormais entre 2% et 2,25%.

Rompant avec la tradition d'un respect de l'indépendance de la puissante institution monétaire, Donald Trump, depuis cet été, n'hésite pas à dire haut et fort sa désapprobation.

Mercredi à New York, l'indice Dow Jones était tombé mercredi à son plus bas niveau depuis février, dégringolant de 3,15%, alors qu'il avait atteint un sommet historique il y a huit jours. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a quant à lui accusé son plus fort recul depuis plus de deux ans, perdant 4,08%.

La chute de Wall Street découle surtout d'une dégringolade des valeurs technologiques, traditionnelles moteur de la hausse des indices, mais particulièrement malmenées depuis une semaine.

Elles souffrent car "les gérants de portefeuille se détournent de ce secteur de croissance pour aller vers des entreprises qui présentent davantage de sécurité", voire vers d'autres produits financiers, a réagi Tom Cahill de Ventura Wealth Management.



(©AFP / (11 octobre 2018 09h41) https://www.romandie.com/news/Les-Bourses-mondiales-d-gringolent-Trump-accuse-la-Fed/961141.rom

Commentaires

1.Posté par JBL1960 le 11/10/2018 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dame Lagarde... C'est pas elle qui fin août/septembre 2008 et alors qu'elle était Ministre des Finances et de l'Économie (comme Le Maire aujourd'hui, non ?) sous Sarkozy affirmait = Il n'y a pas de risque systémique, la crise et derrière nous... Et bim 15 septembre 2008 = LEHMAN BROTHERS...

J'ai noté, sauf erreur, que cette année 2018, la Reine Christine, n'a pas participé à la 66ème réunion du Bilderberg à Turin ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/06/la-66eme-reunion-du-groupe-bilderberg-souvre-demain-7-juin-2018-a-turin-en-italie/ C'est parce qu'il était sous le signe de la bête 666 ?

Parce que la Christine elle, c'est le chiffre 7 qui la passionne ► https://www.youtube.com/watch?v=M7u9sf6v_yk

Et vous confiez les clés de vos vies à ces gens là ???

2.Posté par Saber le 11/10/2018 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La dette française va grimper au sommet de la faillite.

Une prochaine catastrophe dans l'immobilier français va s'annoncer avec les crédits à taux variable; des subprimes à la française.

3.Posté par AS le 11/10/2018 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

shemitah du dajjal, 33 ieme du nom, dollar eradiction... en parallele d'attaques sur edom/esau! Trump a peur d'etre destitue par le congres que les chinois voudraient democrate selon trump... il seme les graines de la guerre avec tel aviv... vous avez pris vos precautions

4.Posté par YYY le 11/10/2018 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Degel HaTorah (hébreu : דגל התורה, litt. Bannière de la Torah) est un parti politique ashkénaze haredi israélien. Il est l'allié de l'Agoudat Israel au sein du parti Yahadut Hatorah.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Degel_HaTorah

''Son influence grandit dans les années 1980 quand il fait partie du comité de rabbins dirigeant le parti Degel Hatorah (Le Drapeau de la Torah), une composante de la formation Judaïsme Unifié de la Torah, dont les six députés sont membres de la coalition de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu. un génie de l’étude de la Torah, gentil et gentil, riche en....''
https://fr.timesofisrael.com/deces-du-rabbin-steinman-a-104-ans/

La chimère Degel soporifique qui berce faisant s'endormir dans un doux ''berceau/mahdi'' ceux qui y croit, n'est véhiculée que par les As qui piques 1 et 1 qui piquent 11

Le dollar est mourant...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires