Le sommet Israël-Afrique annulé, un camouflet diplomatique pour le gouvernement israélien  12/09/2017

Le sommet Israël-Afrique annulé, un camouflet diplomatique pour le gouvernement israélien











Le sommet Israël-Afrique, prévu du 23 au 27 août prochain devant réunir Israël et 54 pays du continent africain au Togo, a été annulé ce samedi à la demande du président togolais, rapporte le quotidien israélien The Times of Israël.

Officiellement, le sommet a seulement été « reporté à une date qui sera convenue par les deux pays », indique le ministère des Affaires étrangères israélien. Justifiant la décision du report, le président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbe, a fait avancer que des « préparations significatives et une planification complexe étaient nécessaires pour garantir la réussite de cet événement important ». Le sommet Israël-Afrique avait pour objectif d’entériner le retour de l’État juif sur le continent africain après plusieurs années de tentatives israéliennes. Plusieurs pays africains, l’Afrique du Sud en tête, avaient affiché leur opposition à ce sommet et œuvré à son annulation.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a pour sa part affirmé que les pressions sud-africaines et maghrébines n’ont en rien influencé la décision togolaise, rapporte Le Muslim Post. « Une opposition éventuelle de tel ou tel pays arabe ne joue pas vraiment de rôle », a assuré le porte-parole Emmanuel Nahshon, ajoutant que « même sans le sommet, il faut dire qu’il y a aussi des contacts bilatéraux qui sont excellents ».

L’annonce de l’annulation du sommet sonne néanmoins comme un camouflet diplomatique pour le gouvernement israélien de Benjamin Netanhayu. Selon la même source, la décision d’un report du sommet a notamment été diligentée par le Maroc et par l’Algérie. En outre, l’ambassadeur d’Israël en France, Aliza Bin-Noun, a notamment affirmé dans un entretien accordé le 1er septembre au journal Le Monde qu’« il y a des pays africains qui sont influencés par des pays arabes ou par d’autres nations qui ne sont pas favorables à Israël. L’Algérie, par exemple, joue un rôle négatif », a-t-elle déclaré.

https://www.tsa-algerie.com/le-sommet-israel-afrique-annule-un-camouflet-diplomatique-pour-le-gouvernement-israelien/

Commentaires

1.Posté par animos le 13/09/2017 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'Afrique qui a trop souffert du colonialisme ne peux accepter en son sein un sioniste pire que le colonialiste , détruisant des maisons spoliant des terres construisant sur les biens d'autrui au mépris des lois sur la propriété sabotant et réprimant la liberté du culte occupant des biens d'autrui punissant des mineures aux mépris de toute protection de l'enfance expérimentant des armes plus que chimiques sur des populations .Quand cet état sioniste cessera d'être pour devenir un état démocratique normale peut être l'Afrique acceptera qu'il s'assit avec elle.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires