Le président américain défend son bilan de politique étrangère  24/07/2012

Le président américain défend son bilan de politique étrangère





Le président des Etats-Unis Barack Obama a défendu avec fermeté lundi son bilan de politique étrangère. Il a implicitement critiqué les prises de position de son adversaire républicain Mitt Romney, qui entame cette semaine une tournée en Europe et au Moyen-Orient.

"Il y a quatre ans, j'ai fait une promesse. J'ai promis de m'en prendre à nos ennemis et de renouveler notre capacité à diriger dans le monde. Et en tant que président, c'est ce que j'ai fait", a affirmé M. Obama devant le congrès annuel de l'organisation d'anciens combattants VFW à Reno, dans le Nevada (ouest).

"Au moment où nous considérons les difficultés à venir de notre pays et l'esprit de décision qui sera nécessaire, vous n'avez pas que mes paroles, vous avez ce que j'ai réalisé. Vous avez mon bilan. Vous avez les promesses que j'ai faites et celles que j'ai tenues", a affirmé M. Obama, d'un ton particulièrement conquérant.

Il a ainsi parlé du retrait des troupes américaines d'Irak, dont les dernières ont quitté le pays en décembre 2011 comme il s'y était engagé.
Feuille de route

Sans mentionner le nom de M. Romney, qui s'était opposé à ce calendrier, il a évoqué "ceux qui ont dit que faire revenir nos soldats serait une erreur. Ils auraient maintenu des dizaines de milliers de membres de nos forces en Irak, indéfiniment et sans feuille de route".

"Mais quand vous êtes commandant-en-chef (de l'armée) vous devez une feuille de route aux soldats. Vous la devez au pays. Et cela veut dire savoir quand non seulement commencer des guerres, mais aussi les finir", a-t-il affirmé.
"Terminer le travail"

"J'ai promis de terminer le travail en Afghanistan. Après des années de dérive, il nous fallait briser l'élan des talibans et renforcer les capacités des Afghans", a noté le président. "Encore une fois, certains ont plaidé contre une feuille de route pour mettre fin à cette guerre", un autre reproche opposé par M. Romney à l'administration démocrate sortante.


(ats / 24.07.2012 01h29)

Commentaires

1.Posté par Aristip le 24/07/2012 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"notre capacité à diriger dans le monde" , "ton particulièrement conquérant" , ""Mais quand vous êtes commandant-en-chef (de l'armée) vous devez une feuille de route aux soldats" , "il nous fallait briser l'élan des talibans et renforcer les capacités des Afghans" : quand la politique étrangère étasuniènne signifie la guerre cela veut dire que Hitler a gagné , pas dans les faits , mais dans les têtes ...

2.Posté par claudia le 24/07/2012 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a aussi oublié de dire qu'il a réussi un coup d'état au Honduras, une tentative ratée de coup d'état en Equateur, qu'il sème le chaos en Bolivie afin de faire tomber le régime d'Evo Morales, et a réussi par l'entremise de la chambre des représentants au Paraguay une autre chute d'un régime.

Il a oublié de dire qu'il a tué de nombreux civils au Pakistan via les drones, qu'il en a fait autant au Yemen et Somalie. Il a oublié de dire qu'il est l'exécuteur idéal pour l'implantation du Nouvel Ordre Mondial.

Il a oublié de dire qu'il a complètement détruit la Libye et est complice du lynchage de Kahdafi par les barbares que son gouvernement protégeait. Et il oublie de dire qu'il s'apprête à faire la même chose en Syrie suivi de l'Iran.

3.Posté par ken le 24/07/2012 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est le dernier président américain, après lui ce sera l'implosion puis l'effritement...le demembrement...les créanciers les usa sont avertis c'est le moment de réclamer et tout faire pour récupérer leur rond.

4.Posté par oneminute le 25/07/2012 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bilan du ménage de Hossein : 1- En Irak le pays a retrouvé sa stabilité .Il est devenu prospère économiquement ,une démocratie exemplaire s'est installée . Pas de crimes inter confessionnels . l’unité du pays est assuré .Tous les enfants partent à l’école et sont bien soignés dans des hopitaux modernes et équipés.Il n'y ni voitures piégées ,ni walou .En somme tout va bien 2- Afghanistan :Alors là ,on ne peut que s'en féliciter ,c'est l'Irak multiplié par 100 .Un progrès général et indescriptible .L'Afghanistan est devenu un pays à suivre comme un modèle . Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les pays sous développés pour qu'ils se laissent envahir par les USA 3- Syrie : Hossein fait du bon travail .Il insiste à ce que les rebelles déposent leurs armes et à négocier avec les autorités .Pas une seule balle aux insurgés ,pas un dollar ,pas de soutien politique ou diplomatique ,bref le blocus total contre eux.Pas d'intention d'une intervention militaire ou des civils seront massacres a tort et à travers .Le Veto est toujours là.3-Palestine : Le peuple palestinien a retrouvé son indépendance et a recouvert tout son territoire perdu lors des guerres. Il vit en paix et lui aussi connait un essor considérable sur tous les plans . Israel a été sommé de respecter les droits fondamentaux de ce peuple et le blocus de Gaza a été levé.Les Gazaouis vivent mieux et sont libres ,ils peuvent même nager ou pêcher les poissons sans crainte des représailles et attaques israéliennes .Bref le paradis sur terre . Tel est d'une manière succincte le bilan de Hossein à l’étranger ,c'est du travail formidable . Maintenant il ne lui reste qu'attendre sa mort pour se reposer confortablement . MERCI HOSSEIN

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires