Le plan Erdoğan pour le Nord de la Syrie  02/10/2019

Le plan Erdoğan pour le Nord de la Syrie






























Lors de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle année législative du parlement turc, le président Recep Tayyip Erdoğan a présenté son plan de relocalisation de 2 millions de réfugiés syriens, conformément à ce qui avait déjà fuité il y a quatre ans.

Il a indiqué qu’après avoir été hébergés par la Turquie, le moment était venu de rapatrier les réfugiés en garantissant leur sécurité. Une zone de sécurité de 30 kilomètres de profondeur en territoire syrien serait placée sous la co-responsabilité de l’armée turque. 1 million de personnes sera installé dans de nouvelles communautés, et 1 autre million dans des communautés déjà existantes. « Nous installerons les gens dans 50 villes de 30 000 habitants et 140 villages de 5 000 habitants chacun », a-t-il précisé.

Selon la carte préalablement publiée par Anadolu Agency, la bande de terre concernée sera coupée à Qamishli (exclue de la zone), de sorte qu’il sera impossible d’envisager la création d’un État indépendant. Mais elle inclura Manbij.

Ce projet aurait été approuvé par les États-Unis et pourrait compter sur un financement international.

Le président Erdoğan n’a pas évoqué le sort des autres 1,650 million de réfugiés syriens restant en Turquie.

Par le passé, le président Hafez el-Assad avait accordé un droit de suite à l’armée turque de manière à pouvoir poursuivre les combattants kurdes qui auraient bombardé la Turquie depuis le territoire syrien. Il avait identiquement autorisé l’armée israélienne à se protéger des tirs palestiniens. La zone de poursuite était calculée en fonction de la portée des mortiers, soit environ 30 kilomètres.

https://www.voltairenet.org/article207756.html

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 02/10/2019 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

occupe toi de ta turquie, erdo. et FOUT la paix a la Syrie !!... t'en a pas marre de servir de pion aux netaniaou-trump ?!!

2.Posté par Arthur Gohin le 03/10/2019 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ oh-daz
Erdogan n'est pas le pion de Natanyahou, mais son associé. Il rêve de restaurer le plus possible l'empire ottoman, et cette bande de territoire du nord est de la Syrie peuplée par ses soins et occupée par l'armée turque, c'est évidemment en vue d'une annexion progressive comme pour le nord de Chypre.
Ses diverses déclarations publiques ainsi que le cynisme de sa politique ne laisse pas de doute là dessus.
Regardez l'histoire de la Tuquie dupuis le traité de Sèvre en 1920 jusqu'à nos jours, c'est perpétuellement l'expansion et la domination turque au détriment de populations qui ne veulent pas plus de cette domination qu'elles n'en voulaient avant ce traité.
Voir par exemple:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Catastrophe
Erdogan rêve de continuer, mais le monde a changé depuis les empires d'avant 14-18; ainsi avec sa vieille mentalité il ne peut qu'enfoncer la Turquie.

3.Posté par jehaislescookies le 04/10/2019 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la Turquie a déjà annexé le sandjak d'Alexandrette (ou se trouvent les ruines d'Antioche capitale antique de la Syrie).
Maintenant ils annexent Afrin Ils visent quoi encore ?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires