Le coronavirus infecte désormais les marchés boursiers, les investisseurs «effrayés»  27/01/2020

Le coronavirus infecte désormais les marchés boursiers, les investisseurs «effrayés»























La propagation rapide du coronavirus a «effrayé» des investisseurs à travers le monde, ce qui a entraîné un recul important sur les marchés boursiers.

Les marchés mondiaux ont été affectés par «l’expansion» importante du coronavirus en Chine: les indices boursiers de différents pays aux quatre coins du monde ont chuté de quelques dixièmes de points à plusieurs pourcents.

La plus forte baisse a été enregistrée à la bourse de Shanghai (la Shanghai Stock Exchange), où l’indice Shanghai Composite a chuté de 2,8%, d'après les données du marché au 27 janvier.

L'indice européen Stoxx 600 a baissé de 1,83%, le japonais Nikkei 225 de 2,03%.

«Les investisseurs à travers le monde ont été effrayés par la propagation rapide du coronavirus chinois, les marchés boursiers du monde entier ayant fortement baissé lundi [27 janvier]», écrit CNBC après avoir interrogé des financiers.

Parallèlement, les actifs qualifiés de «havres sûrs» ont bondi. Parmi les devises les plus performantes figurent le yen japonais et le franc suisse.
Le nombre de victimes a bondi

Le nombre de morts provoquées par le coronavirus en Chine a augmenté de 56 à 80 au cours des dernières 24 heures et 2.744 cas ont été confirmés dans le pays.

La France et les États-Unis ont annoncé vouloir évacuer leurs ressortissants de la zone en quarantaine.

https://fr.sputniknews.com/economie/202001271042967439-le-coronavirus-infecte-desormais-les-marches-boursiers-les-investisseurs-effrayes/

Commentaires

1.Posté par Saber le 27/01/2020 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le fameux H1N1 en 2008 pour sauver les banques, cette fois avec CORO NAVIR US c'est pour sauver et les banksters et les assurances en faillite.

2.Posté par Caplan le 28/01/2020 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi qui pensais que c'était un virus qui était dans une certaine bière ! J'ai peur maintenant, vous me direz qu'on va tous finir dans la bière !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires