Le chef de l’armée algérienne dénonce un complot contre l’Algérie datant de 2015  23/04/2019

Le chef de l’armée algérienne dénonce un complot contre l’Algérie datant de 2015
























Le général Ahmed Gaïd Salah a confirmé avoir reçu des informations sur «un plan malveillant» remontant à 2015 et ayant pour but de déstabiliser le pays.

Évoquant la crise dans le pays, Ahmed Gaïd Salah, le chef de l'armée algérienne, a dénoncé lors d'une allocution le 23 avril un «complot» remontant à l'année 2015 visant à «mener le pays à l'impasse».

«Nous avons obtenu des informations confirmées sur un plan malveillant pour mener le pays à l'impasse, dont les prémices remontent à 2015, lorsque les trames et les visées du complot ont été révélées», a-t-il affirmé.

Le chef de l'état-major a assuré qu'on allait «œuvrer sereinement et avec patience à démanteler les bombes à retardement qu'ont implantées ces corrompus et corrupteurs dans les différents secteurs et structures vitales de l'État».

En même temps, M.Salah a affirmé avoir appelé l'appareil de la justice dans ses interventions précédentes «à accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l'argent du peuple».

«Dans ce contexte, précisément, je valorise la réponse de la justice quant à cet appel qui représente un volet important des revendications légitimes des Algériens, ce qui permettra de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise», a-t-il déclaré.

Tandis que des manifestations se déroulent chaque vendredi en Algérie, Ahmed Gaïd-Salah a appelé à maintenir l'aspect pacifique des marches «comme ce fut le cas durant les marches du vendredi passé, qui se sont caractérisées par le calme et la sérénité, déjouant ainsi comme à l'accoutumée, tous les plans ciblant la sécurité et la stabilité de notre patrie».

https://fr.sputniknews.com/afrique/201904231040858012-armee-algerie-chef-complot/

Commentaires

1.Posté par ALGIERS le 23/04/2019 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gens se souviennent de l'époque de Boumedienne ....Ce Gaid Salah oublie quelque chose, Aujourd'hui la communication n'est plus le contrôle comme d’antan,
Il oublie que les Algiers ont fait plier la France, avec simplement des canifs et quelques vieux fusils.......
Cette fois, le peuple ne vous donnera pas carte blanche....
Si vraiment ce Gaid voulait le bien de ce peuple, pourquoi n'a t'il rien fait auparavant, l'histoire de l’autoroute de amar ghoul, de tous les projets bidons comme les logements et j'en passe... pourquoi avoir laissé boutef jusqu'au 13 Avril.... et pourquoi et pourquoi????
L'armée règle ses comptes....Il a peur de la dérive du peuple... il essaye de maintenir un soi disant calme pour que l'occident ne s'en mêle pas....
J'ai bien peur du contraire....je crois qu'ils arrivent pas à trouver un homme de paille.....
Quelque chose me dit que ce Gaid Salah bientôt, il se fera éjecter................

2.Posté par Abdelkader le 24/04/2019 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaid Salah n'a pas tuer plus de 250,000 morts innocents femmes, enfants, vieillards... sans parler des milliers de jeunes algériens disparus Gaid Salah n'a pas tuer Boudiaf ni membre des janvieristes du coup d'état contre Chadli Bendjedid, soutenu par les pseudos partis politiques laïcs et pseudos democrates qui ont provoquer le chaos dans le pays de la décennie sanglante des années 1990. a cause de quelques centaines d'extrémistes terroristes, voila responsables du drame algérien.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires