Le bruit de bottes américain s’amplifie vers la Syrie  26/08/2012

Le bruit de bottes américain s’amplifie vers la Syrie




Les militaires américains planchent en urgence sur des plans d’intervention en Syrie le cas échéant pour sécuriser les armes chimiques du régime de Damas, ont indiqué responsables et experts à Washington.

Aucune action militaire ne paraît imminente selon ces responsables, mais le Pentagone imagine des scénarios tous plus dangereux les uns que les autres pour empêcher que, dans le chaos croissant de la «guerre civile» en Syrie, ces stocks ne tombent entre les mains d’extrémistes islamistes, ou d’ultras du régime prêts à tout. Le président Barack Obama avait averti lundi le régime de Bachar Al Assad: un recours aux armes chimiques ou même leur déplacement reviendrait à franchir une «ligne rouge» pour Washington, inquiet pour ses alliés dans la région, à commencer par Israël. «Jusqu’ici, je n’ai pas donné l’ordre d’intervenir militairement» en Syrie, mais «si nous commencions à voir des quantités d’armes chimiques déplacées ou utilisées, cela changerait mon calcul», avait souligné M.Obama. «C’est une hypothèse complètement nouvelle car on n’a encore jamais vu historiquement un pays doté d’armes de destruction massive (ADM) pris dans une guerre civile», note Charles Blair, de la Fédération des scientifiques américains (FAS). «En Irak, les armées de George W.Bush intervenues en 2003 pour saisir des ADM – qui en fait n’existaient plus – avaient échoué à capturer certaines armes conventionnelles sensibles» ajoute cet expert en prolifération d’armements et en terrorisme. D’après Charles Blair en effet, malgré les efforts de l’Agence Internationale de l’énergie atomique (AIEA), plusieurs tonnes du puissant explosif HMX ont disparu dans la nature et des pillages ont eu lieu sur le site nucléaire de Tuwaitha (Irak). Que cela serve de leçon dans un pays très complexe comme la Syrie, où il est difficile d’avoir du renseignement fiable!, déclare Charles Blair, en prédisant «bien de mauvaises surprises» en cas d’intervention. Le régime syrien a reconnu pour la première fois fin juillet posséder de telles armes chimiques et a menacé de les utiliser en cas d’intervention militaire occidentale, mais jamais contre sa population. Les rebelles ont accusé le gouvernement syrien d’avoir déplacé certaines de ces armes aux frontières. D’après les experts, ces stocks datent des années 1970 et sont les plus importants du Proche-Orient avec des centaines de tonnes. Il s’agit notamment de gaz sarin et autres gaz innervant et d’autres agents comme le gaz moutarde, dispersés sur une cinquantaine d’endroits, selon ces sources «Nous n’avons pas de visibilité parfaite de tous les sites d’armes chimiques syriens mais nous avons des moyens très efficaces de surveiller leurs stocks», assure un haut responsable américain sous couvert de l’anonymat. D’après lui, Damas garde à ce stade «un bon contrôle» de ces sites. La surveillance est d’abord assurée par des satellites espions américains. Le recours au renseignement humain est plus délicat en raison des désordres dus à l’insurrection. Mais, en cas d’intervention, «le réseau de transfuges du régime» serait essentiel pour protéger ces arsenaux, estime Melissa Dalton, un ancienne fonctionnaire du Pentagone travaillant pour le groupe de recherches Center for a New American Security. A priori, les Forces spéciales américaines joueraient une rôle déterminant. Mais il faudrait probablement des unités conventionnelles plus importantes pour sécuriser les sites, relève le haut responsable américain. Une action militaire de ce genre serait sans doute menée conjointement avec des alliés des Etats-Unis, comme Israël, des pays de l’Otan et des pays arabes, estime Melissa Dalton. Une crainte d’Israël serait de voir des armes chimiques transférées au mouvement chiite Hezbollah au Liban, mais, déclare encore cette experte, le Hezbollah «sait très bien qu’il ne pourrait pas utiliser de telles armes sans risquer des représailles massives» d’Israël. Enfin, d’après Mme Dalton, Washington fera pression sur les Israéliens pour qu’ils évitent, dans une telle hypothèse, d’agir «unilatéralement afin d’empêcher que ces armes ne tombent en de mauvaises mains» à leurs frontières.


Commentaires

21.Posté par vérité le 26/08/2012 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les USA ont utilisé la bombe atomique au japon
israel a utilisé bombe au phosphore pour bruler vif des innocents

et ce sont ces 2 nations criminels qui font les gendarmes du monde en prechant la bonne parole ?
de qui se moque t on?

-les USA sont nés par un génocide (amerindiens) puis se sont développé par l'esclavage (noirs)
-israel est né par un génocide (palestiniens) puis s'est développé par complots, vols, assassinats etc

voilà les juges et les gendarmes et maitres de ce monde

22.Posté par robin des bois le 26/08/2012 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'amérique est en faillite,la guerre mondiale est proche,les assassins des amérindiens,pauvre peuple américains,fin du monde ,,,,,,,,,nous sommes en 2O12 NON

23.Posté par joel le 26/08/2012 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les usa sont effectivement en banqueroute et considèrent la guerre comme le seul moyen de redresser leur économie rapidement et empêcher leur effondrement financier et économique. Mais il n'en sera rien... La Chine et la Russie ont faussé leur calcul sur la Syrie et l'Iran...

Justement parlant d'Iran, un scientifique iranien, Keshe, a découvert une technologie spatiale basée sur le plasma ( les champs gravitationnel et magnétique) , qui rend obsolète toutes les technologies actuelles. Les Usa avec leur technologie sont relégués au moyen âge. Mr Keshe, via sa fondation, offre cette technologie à l'humanité, en la transmettant et l'enseignant à tous les pays du monde entier. Cela pour éviter qu'un seul pays en ait le monopole et puisse l'abuser contre les autres pays...

Interview de Keshe, où il présente sa technologie spatiale et ses applications nombreuses.
http://www.keshefoundation.org/en/media-a-papers/video-presentions/220-about-the-keshe-foundation

Que Dieu le garde et soutienne son projet pour la paix et la prospérité de l'Humanité.

24.Posté par Sly le 26/08/2012 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les États-Unis n'interviennent pas en Syrie pour 2 raisons :

-Une nouvelle guerre serait catastrophique pour l'économie de ce pays.
-La Syrie a de très fortes alliées comme la Russie, la Chine et l'Iran.

25.Posté par banouje le 26/08/2012 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est lhistoire du chameau qui se moqu e de la bosse du dromadaire !ils ne savent plus quoi inventer ces assassins pour boire le sang de nos freres syriens

26.Posté par yaz.dz le 26/08/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il Ya pas de doutes , la valeureuse armée Arabe Syrienne à sus rétablir l'ordre et inchallah la réconciliation civil ensuite , chez notre pays sœur la Syrie : Inchallah..

27.Posté par tartuz le 26/08/2012 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n'aurez jamais la grande SYRIE c'est impossible.La seule chose que vous pourrez obtenir c'est une guerre generalisée voir mondiale car le monde entier n'est pas dupe et surtout n'accepte plus vos mensonges vous etes d'ailleurs les seuls vous l'axe du mal americanosioniste et vos sbires europeens a y croire.Vous pensez faire un remake de cette pauvre LYBIE devenue une terre sans foi ni loi .Vous avez tué un espoir et un resistant Muhammar AL KADHAFI soyez maudit . Il ne vous reste que deux choix, ou vous reconnaisssais votre defaite vous epargnez des vies d'innocent soit vous persistez dans votre folie meurtriere et là, personne ne sera epargné personne.Le peuple SYRIEN averti se range derriere son ARMEE et ses GOUVERNANTS pour nettoyer le vermine que vous avez infiltré dans leur pays


Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires