Le Venezuela enquête sur un navire inconnu entré dans les eaux de sa juridiction  01/04/2020

Le Venezuela enquête sur un navire inconnu entré dans les eaux de sa juridiction












Caracas a demandé au gouvernement de Curaçao de coopérer à l’enquête concernant un navire à passagers qui s’est réfugié dans un port de l’île après être entré dans les eaux sous juridiction vénézuélienne en percutant un bateau des garde-côtes du pays.

Les autorités vénézuéliennes se sont adressées à Curaçao pour enquêter sur un navire se trouvant dans un port de l’île après avoir fait sombrer un patrouilleur vénézuélien.

«Le Président du Venezuela Nicolas Maduro a demandé aux autorités de Curaçao de coopérer au maximum dans l’enquête sur l’accident concernant un navire battant pavillon portugais qui est entré illégalement dans les eaux sous juridiction du Venezuela», a annoncé le ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

Lundi 30 mars, le navire à passagers Resolute, long de 120 mètres, est entré dans les eaux vénézuéliennes à sept milles de l’île de la Tortue et a percuté un patrouilleur vénézuélien lorsque ce dernier avait tenté de l’intercepter. Le patrouilleur a coulé, son équipage a été secouru par les militaires.
Le navire pourrait avoir transféré des mercenaires

Le ministre vénézuélien de la Défense Vladimir Padrino López a déclaré en se référant à un rapport du renseignement que le navire de tourisme avait subi des dommages à la proue et se trouverait dans un port de Curaçao.

«Les ministères vénézuéliens des Affaires étrangères et de la Défense ont initié des procédures appropriées au niveau diplomatique et militaire pour faire la lumière sur cet incident. Les autorités vénézuéliennes n’excluent pas que le navire ait transféré des mercenaires pour attaquer des bases militaires au Venezuela», a révélé la diplomatie vénézuélienne.

https://fr.sputniknews.com/international/202004011043446171-le-venezuela-enquete-sur-un-navire-inconnu-entre-dans-les-eaux-de-sa-juridiction/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires