Le Mossad israélien accusé d’assassinat d’un scientifique en Tunisie  17/12/2016

Le Mossad israélien accusé d’assassinat d’un scientifique en Tunisie












Abattu à bout portant dans sa voiture, atteint de 6 balles, dont 3 à la tête. Le scientifique tunisien Mohamed Zouari (Alzoari) a été tué, jeudi 15 décembre, dans la ville de Sfax, selon la presse tunisienne et israélienne. Une première en Tunisie depuis de longues années. Aucune réaction israélienne n’a été communiquée, précise la chaîne I24 news, proche d’Israël.

L’ingénieur en aviation et ancien pilote aurait développé des drones armés pour les combattants palestiniens du mouvement Hamas. Plusieurs sources pointent la responsabilité du Mossad, les services secrets israéliens. Ces derniers surveillaient Zouari et lui ont attribué le nom de code « L’Ingénieur », selon la presse israélienne.

Les hommes responsables de l’assassinat sont « des éléments extérieurs », indiquent des médias tunisiens. Les auteurs seraient des membres des services secrets israéliens, affirme un journaliste local. Les forces de sécurités tunisiennes ont interpellé cinq suspects dans les heures ayant suivi l’événement, selon des médias israéliens et tunisiens. Leur identité n’a pas été divulguée.

Cet événement soulève de nouvelles interrogations autour de la démission surprise du chef de la Sécurité nationale tunisien. Des médias locaux ont rapidement fait le lien entre ce départ précipité et l’assassinant de l’ingénieur.

En visite de quelques jours dans son pays natal, pour rendre visite à sa famille, Mohamed Alzoari est connu pour ses travaux dans l’aviation, notamment sur les drones. Il est soupçonné d’avoir conçu de tels appareils pour le mouvement Hamas en Palestine. Plusieurs médias indiquent qu’il a reçu des menaces de mort ces dernières années, pour avoir ouvertement soutenu la cause palestinienne.

Le Hamas accuse Israël d'avoir assassiné l'un de ses membres à Tunis

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a annoncé samedi qu'un ingénieur tunisien récemment tué était l'un de ses dirigeants, accusant Israël du meurtre et promettant vengeance. Mohamed Zaouari a été tué par Israël, ont affirmé à l'AFP les brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas.

"L'assassinat de Zaouari à Tunis est une agression contre la résistance et les brigades al-Qassam, et l'ennemi doit savoir que le sang des dirigeants ne coulera pas en vain", a indiqué le mouvement dans un communiqué.
L'ingénieur était une personnalité importante dans le développement de drones et avait tenté de s'introduire en Israël en 2014, a indiqué le Hamas, précisant qu'il travaillait depuis 10 ans pour la "résistance". Le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza a annoncé une journée de deuil.

Le parti tunisien islamiste Ennahdha a appelé les autorités à enquêter sur l'assassinat, qui, selon lui, menace la "stabilité" du pays. L'ingénieur de 49 ans a été tué par armes à feu jeudi à Sfax (est), la deuxième ville de Tunisie, alors qu'il se trouvait au volant, devant son domicile.

Le ministère de l'Intérieur tunisien a annoncé qu'au moins cinq suspects ont été interpellés, à Sfax mais aussi à Tunis et à Djerba (sud-est). Quatre véhicules et deux pistolets équipés de silencieux ont été saisis. D'après la première autopsie, l'homme a été criblé d'une vingtaine de balles, a affirmé à la radio privée Mosaïque FM le substitut du procureur général, Mourad Turki.

Les autorités israéliennes n'ont pas réagi aux accusations du Hamas, mais l'Etat hébreu a dans le passé assassiné plusieurs membres de groupes activistes, notamment en Tunisie. En 1988, le numéro 2 de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Abou Jihad --de son vrai nom Khalil al-Wazir-- était assassiné par des commandos israéliens à Tunis, ainsi qu'un autre dirigeant de l'OLP, Saad Sayil.

En 1997, Khaled Mechaal, l'un des membres fondateurs du Hamas et chef de son bureau politique, avait échappé à la tentative d'assassinat du Mossad, le service de renseignements israélien, qui lui avait injecté du poison. Le Hamas accuse également Israël d'avoir assassiné l'un des fondateurs de sa branche armée, Mahmoud Abdel Raouf Al-Mabhouh, décédé le 20 janvier à Dubaï.


http://www.tsa-algerie.com/20161217/mossad-israelien-accuse-dassassinat-dun-scientifique-tunisie/
http://www.lorientlejour.com/article/1024638/le-hamas-accuse-israel-davoir-assassine-lun-de-ses-membres-a-tunis.html

Commentaires

1.Posté par Agadir le 17/12/2016 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut protéger tous les scientifiques dans les pays musulmans, car le progrès de la science dans un pays musulman est un danger pour l'existence des sionistes.

2.Posté par Saber le 17/12/2016 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment se fait il que ces criminels sionistes sont entrés et sortis comme dans un moulin ?

3.Posté par Babuskha le 18/12/2016 04:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les pays du Maroc au Pakistan, via l'Algerie ou Oman, ont cede la Securite de leurs Aeroports (a part la Syrie & l'Iran pour cause), a des companies tel Aeroports de Paris ou Swissport...pour des raisons economico-securitaires (il ne faut pas rire!), supervisees par lesTransports USA & Israelien G4S (immatriculee a Amsterdam): l'information via l'informatique est geree en temps reel depuis Tel Aviv (GSM, SMS, Viber, FaceBook...etc): Ces resistants Palestiniens sont souvent en affaires/business avec d'autres Palestiniens associes a Isreal via la Russie (Suede) ou l'Italie (Allenagne)! Dubai/bureau commercial Israelien, Tunis/Sfax/Djerba + grande communaute juive d'Afrique du Nord,... sont a eviter pour vivre longtemps!

4.Posté par aslan le 18/12/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

des scientifiques musulmans au service de la résistance palestinienne c'est ça qu'on veut , PAS ceux qui partent pour renforcer les ennemis de l'Islam et des musulmans , certains vont pour de l'argent , certains partent pour avoir de l'expérience mais une fois acquis il faut revenir pour enrichir son pays ou des musulmans opprimés en Irak ou en Syrie en comme à Alep ou on a vu les russes et les iraniens et leurs milices chiites massacraient la population civile et détruire la ville ,
LA CAUSE ? ils n'ont pas de missiles anti-aérien ou la DCA pour se défendre , ILS ONT DROIT de résister et protéger leurs villes et leurs familles , ces opprimés musulmans qui ont eu un BOMBARDEMENT SAUVAGE russe et iranien , ces scientifiques doivent leurs fournie de quoi se défendre , là on dit que cet scientifique est UTILE qui a fourni la technologie au Hamas d'avoir les connaissances pour avoir ses drones devant l’armada armée sioniste car les chefs d'état arabes ont trahi la cause arabe et musulmane , j'espère que d'autres le feront comme lui , on peut faire des miracles

5.Posté par as le 18/12/2016 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est clair que essebsi le tortionnaire de l'armée française est complice tout comme ben ali l'israélite tunisien en 1987

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires