La principale page Facebook des Gilets jaunes désactivée par le géant des réseaux sociaux  30/06/2020

La principale page Facebook des Gilets jaunes désactivée par le géant des réseaux sociaux






































La page Facebook «La France en colère - Carte des rassemblements» qui réunit plus de 380.000 membres a été désactivée le 29 juin. Ses administrateurs assurent ne pas avoir autorisé de publications justifiant une telle action.

«La France en colère - Carte des rassemblements», la principale page Facebook des Gilets jaunes a été désactivée lundi 29 juin à 21h15.

Avec plus de 385.000 membres à son actif, le groupe dédié aux partages des initiatives citoyennes de contestation sociale a été restreint depuis quelques jours, indiquent les administrateurs de la page, précisant n’avoir autorisé aucune publication justifiant cela.

Selon eux, au moment de la coupure, ils mettaient «en avant une enquête exclusive de Quid sur les méthodes et les failles du comptage des manifestants en France».

"Après avoir subi une chute d'audience le 17 juin dernier, le groupe "La France en colère - Carte des rassemblements" a été désactivé par Facebook à 21h15.

Le groupe est restreint depuis quelques jours et nous assurons n'avoir autorisé aucune publication justifiant cela.

Ce groupe de 385 000 personnes est dédié aux partages des initiatives citoyennes de contestation sociale. Nous ne pouvons pas croire qu’il y ait un rapport.

Au moment de la coupure, nous mettions en avant une enquête exclusive de Quid sur les méthodes et les failles du comptage des manifestants en France. (facebook.com/quidofficiel/videos/348966996065280)

Nous attendons un retour de Facebook dans les plus brefs délais."

En 2019, intervenue à la veille de l'acte 23 des Gilets jaunes, la page avait déjà connu une désactivation similaire par le géant des réseaux sociaux.

https://fr.sputniknews.com/france/202006301044033858-la-principale-page-facebook-des-gilets-jaunes-desactivee-par-le-geant-des-reseaux-sociaux/



Commentaires

1.Posté par vegatrone le 30/06/2020 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a d'autres moyens pour communiquer et appeler les gens. la preuve est là que la peur est instauré au sommet de l'état. Les gens qui sont au sommet de l'état pensent avoir compris. le volcan s'est déjà réveillé et il va tout emporté.
A force de mentir, personne ne vous écoute.
Si ce gouvernement veut sauver sa tête, il ferait mieux d'instaurer un revenu pour les citoyens, lorsque le ventre est plein il invite la tête à CHANTER.

2.Posté par jehaislescookies le 30/06/2020 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est la guerre !
ça s'amplifie dans le cuynisme et l'agressivité. Petit à petit ils montrent leur vrai visage !
c'est bien ce que je disais nous sommes dans un "remake" de l'époque des années 20 et 30 (Bertholt Brecht disait "le fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoisie par temps de crise") où le grand capital et la société conservatrice catholique (en espagne Portugal Slovaque et France collaboratrices) prenant peur de la menace de révolution bolchévique (en Allemagne, on l'oublie trop ! mais à 3 reprises ils ont frisé la révolution communiste ! simplement les leader communistes allemand ont été pas aussi résolus que Lénine, ou les sociaux-démocrates ont été plus cyniques et violent que ceux de russie) un peu partout (sauf en France et en Grande-Bretagne) les forces bancaires ont financés des mouvements fascistes (comme maintenant les USA financent Ben Laden ou Daech), les conservateurs à la Barrès ou Maurras, se sont radicalisés, les scientifiques bourgeois comme Alexis Carrel ou Binder et Hoche, ont vu la réalisation de leurs phantasmes eugénistes, le pape la défense de la catholicité par les Ouztachis croates, etc.
Le fascisme était peu sophistiqué (quoi que ... déjà !) et brutal, aujourd'hui ils essaient (pour le moment, pour le moment .... et les gilets jaunes ont bien vu qu'il n'est pas de violence devant laquelle ils reculeraient) les manigances réactionnaires actuelles sont plus rusées, mais fondamentalement la cause est la même. Et l'épidémie de censure, manipulation de plus en plus brutale, ils font comme pour dresser un cheval, ils essaient de serrer la vis , si ils voient qu'ils sont assez forts il tirent fort !
Je le répète les gilets jaunes n'ont pas été trop violents, ils ont été pas assez violents. Si ils avaient fait peur au pouvoir, celui-ci comme le président chilien aurait cédé et leur aurait parlé très gentiment !

3.Posté par jehaislescookies le 30/06/2020 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rêvez pas ! le salaire à vie de Bernard friot jamais le gouvernement n'instaurera ça, car ça comprend aussi la suppression des banques et des prêts à intérêt (réécoutez toutes les conférence de Bernard, ou lisez ses livres, ou les brochures téléchargeables sur le site de "Réseau-salariat" )

4.Posté par Naceur le 30/06/2020 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL faut boycotter cette plate forme
Dieu merci je n'ai pas de compte Facebook

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires