La montée de l’islamophobie en France au cœur d’une conférence-débat à Paris  23/11/2012

La montée de l’islamophobie en France au cœur d’une conférence-débat à Paris






PARIS - La montée de l’islamophobie en France a été au cœur d’une conférence-débat organisée jeudi soir à Paris et durant laquelle des participants ont fustigé l’instrumentalisation de la ’’peur supposée’’ de la deuxième religion dans l’Hexagone à des fins ’’bassement politiciennes’’.

Les participants à cette rencontre, initiée par le Conseil Représentatif des Associations et institutions Françaises de culture musulmane (CRAF), étaient appelés à répondre à la question de savoir si la liberté d’expression autorise-t-elle la liberté d’insulter et que cache cette liberté d’expression quand elle vise à salir particulièrement le monde musulman.

Pour Saddek Sellam, historien de l’islam contemporain, affirmer une liberté d’expression absolue sans aucune limite, dans le traitement en France de la question de l’Islam, revient à ’’mépriser la dignité des croyants’’.

Il a relevé, dans ce sens, que le propos en France est surtout de critiquer l’islam en tant que religion, et non pas l’islamisme, signalant qu’en France on s’attaque surtout à la personne du sceau des prophètes qui occupe une place centrale chez les musulmans.

’’Nous assistons, de ce fait, à une démocratie à double vitesse : celle de supers citoyens qui ont la liberté absolue, y compris la liberté de mépriser une bonne partie de leurs concitoyens, et plus les citoyens de seconde zone dont la dignité est méprisée’’.

Père Michel Lelong, ancien responsable du SRI (Secrétariat pour les Relations avec l’Islam), a affirmé que la liberté d’expression ’’ne doit pas être absolue, elle a aussi ses limites’’. ’’Ces journaux qui se permettent d’injurier des croyants ou leurs prophètes ne méritent pas notre estime, parce qu’ils ne pensent pas aux croyants de base qui ne sont pas forcément des gens influents, cultivés ou puissants, mais qui souffrent ’’, a-t-il dit.

Reprenant le triptyque Liberté, égalité, fraternité, cher à la République française, il s’est interrogé si la liberté d’expression s’applique-t-elle de la même manière en France selon qu’on parle des chrétiens, des musulmans, des juifs et des athées ? ’’ Non ! ’’, a-til rétorqué, estimant que liberté d’expression en France " n’est pas toujours égalité".

Il a cité l’exemple de l’interdiction de la chaine de télévision El Manar en France sous prétexte qu’elle présentait une émission se moquant des rabbins, au moment où l’on continue, a-t-il fait remarquer, à tolérer l’existence de journaux comme Charlie Hebdo, auteur récemment de caricatures offensant le prophète Mohamed, que le salut de Dieu soit sur lui.

Le blogueur et politologue René Naba a, pour sa part, relevé que tout discours contestataire, qu’il soit musulman ou chrétien, est ’’ inaudible en France’’.

Il a souligné le fait que des faiseurs d’opinion en France prennent des actes isolés présentés comme émanant de musulmans (affaire Merah, attaque des magasins Hypercacher ûjuifs- à Sarcellesàetc) pour s’en servir de "prétextes pour s’attaquer à l’Islam et le stigmatiser’’.

Dans un bilan diffusé le 15 novembre dernier, l’Observatoire français contre l’islamophobie affirmait que les actes antimusulmans ont progressé de 42,2 % du 1er janvier au 30 octobre derniers et cette statistique concerne seulement les atteintes pour lesquelles il y a eu dépôt de plainte et main courante dans les commissariats et gendarmeries.

La France compterait entre 5 et 6 millions de musulmans et l’Islam y serait la deuxième religion après le Christianisme, indiquent de récentes statistiques du ministère de l’intérieur chargé du culte.

http://www.aps.dz/La-montee-de-l-islamophobie-en,72794.html http://www.aps.dz/La-montee-de-l-islamophobie-en,72794.html


Commentaires

1.Posté par marie 2 le 23/11/2012 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir

Et quand nous serons beaucoup plus de 5-6 millions, ils feront quoi ?

2.Posté par BD le 23/11/2012 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut que les musulmans de france denonce le sionisme ,les suppots d'israel car ce sont qui font l'islmophobie ,qui creent ,financent des groupes d'extreme droites islamophobes ...tant qu'on a pas compris ça ,rien n'avancera ..c'est le moment ou jamais de denoncer le crif ,sionisme etc afin que les français comprennent .....et ne pas jouer le politiquement correct car cela nous servira à rien ..il faut passer à l'attaque et mener le combat frontale avec ce sionisme pour les detruire

3.Posté par Saber le 23/11/2012 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis pour le combat frontale et ça m'a déjà couté que des musulmans comme moi me disaient tu es devenu fou , tu t'attaques à un monstre géant "an^l chaytan" pire y en a qui ont témoigné contre moi et ça ne passe à la télé.

4.Posté par redk le 23/11/2012 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem Aleikoum marie

A votre question de savoir ce qu'il feront et bien chère soeur, leurs technique est a mon avis de ralentir par tous moyens la propension, et du reste c'est ce qu'ils s'appliquent a faire actuellement, car ils se savent perdus et vaincus par avances, ne pouvant luté contre les coeurs de ceux chaque jours plus nombreux qui s'emplissent des paroles du Très Haut, cette monté de l'islamophobie est diaboliquement orchestrée par "l'elite" illumino-sionistes, pour rappel tout le gratin de nazis, identitaires, racistes, islamophobes nationalistes que compte l'Europe et ceux des US, inviter en entité sioniste durant la période 2011/2012, nous le savons et nous savons également que leurs degré de saloperies na pas de limite, si le réveille des consciences ne se fait pas alors le pire est a craindre , de ceux encore sous lobotomie de leurs élus, gouvernant, médias, partis, ils ne se renseignent pas sur eux, ils s'abreuvent de leurs mensonges et propagandes qui sont insufflée par les deux fléaux du monde la peste de la franc-maçonnerie et le choléra sioniste, les fossoyeurs des peuples!!

5.Posté par redk le 23/11/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem également a vous deux Saber et BD, j'ai mis du temps avant de poster

6.Posté par VIRGILE le 23/11/2012 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très à la mode en ce moment que de s'interroger sur l'islamophobie. Cela permet surtout d'occulter les vrais enjeux sociétaux comme la dette, le chômage endémique, le contrôle de nos institutions par le cancer sioniste, etc.

S'il y avait du travail pour tous, l'islam ne poserait pas de problème. Pour preuve qu'ils ont acheminé des Maghrébins en nombre pour défendre puis reconstruire la France. A par Le Pen, (tortionnaire en Algérie), tout le monde était content lors des "Trente glorieuses".

Aujourd'hui, la France est devenue la deuxième diaspora juive mondiale. C'est un réel problème car nous savons que ces gens-là détestent l'Humanité et qu'ils ne sont pas là pour construire la France mais la saigner.

Alors laissez les Français débattent de l'Islam, et pendant ce temps-là, ils se font gravement empaler par ces talmudistes sans foi ni loi. Il n'en demeure pas moins que nous devons faire un travail pédagogique d'information car nombre de Français ne savent pas qui les dirigent et pourquoi...

7.Posté par HZB le 24/11/2012 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem a tous
@marie 2 en réponse Et quand nous serons beaucoup plus de 5-6 millions, ils feront quoi ?
Ces chiffres sont totalement faux , la crainte de leur part est réel ,
dans les années 90 un rapport des RG normalement confidentiel alertais l'opinion notant le nombre de conversion de français de souche étais de 70000 par an !!! passons la communauté musulmane depuis les années 60 a 80 étais de 3 million !!! nous sommes a la 3eme ou 4eme génération et si vous observer bien cette jeune génération ont souvent 3 ou 4 enfants en moyenne, le calcule et vite fait ,aurait ont un taux de mortalité plus important que celui de la natalité ?? la crainte c'est la peur d'une réel prise de conscience de cette communauté , je croit que la communauté musulmane et de plus de 15 million , il minimisent a leurs guise pour des fins électorales et inversement ils gonflent pour crées la peur et la menace quand ils ont besoin de l'opinion ,pour envahir Sahel Mali Irak Afghanistan etc ..... et le temps et toujours avec la vérité
Wa Salem

8.Posté par Png le 24/11/2012 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Salam à tous ,

En effet depuis 1985 il y'a 5 millions de muslims en France ...A croire qu'ils ne se reproduisent pas et que les convertis comptent pour du beurre....

HBZ a raison on est au bas mot plus de 10 millions et le chiffre de 15 millions serait même plus que plausible.

9.Posté par Png le 24/11/2012 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HZB pardon...

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2140 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires