La flotille de la liberté n’accostera pas à Paris !  13/06/2018

La flotille de la liberté n’accostera pas à Paris !














Contrairement à ce qui était prévu, les bateaux La Mairead et la Falestine, qui devaient accoster au port de l’Arsenal et y être fêtés ce mercredi 13 juin, ne pourront pas le faire, selon Anne Hidalgo la maire de Paris.

Sous prétexte de problèmes techniques, d’écluses en réparation, cet appontement à Paris serait reporté...

Partis de Suède et de Norvège, pour tenter de briser le blocus de Gaza, la flottille se nomme Al Awda ce qui signifie le « le retour », et son équipage est composé de 7 nationalités différentes.
Après une escale à La Rochelle, il était attendu au Port de l’Arsenal à la Bastille où il devait donner une conférence de presse et rencontrer le public et des élus.

Cette flottille a pour but de briser le blocus qui étrangle la bande de Gaza, et de permettre aux pêcheurs locaux, sur qui la marine israélienne ouvre régulièrement le feu, de se réapproprier leurs eaux afin de pouvoir à nouveau vivre de leur métier.

http://www.europalestine.com/spip.php?article14398

Commentaires

1.Posté par stella le 13/06/2018 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est faux!

Claude Léostic
13 h

LA FLOTTILLE SERA A PARIS

Contrairement à un post de Capjpo, qui n'est pour rien dans l'organisation de cette action de solidarité, les bateaux sont attendus le week-end prochain à Paris, avec du retard dû à des problèmes strictement techniques (écluses réellement et non prétendument fermées etc). Quel est donc l'intérêt de poster une information démobilisatrice et mensongère!? Les bateaux sont ce soir à Valenciennes, enfin sortis des écluses problématiques de Belgique. Et nous attendons les Parisiens et Parisiennes pour les saluer. Samedi a priori.
La Plateforme Palestine et le Collectif national Palestine, co-organisateurs de cet accueil de la Flottille en France, ont été informés par la mairie de Paris que l'appontage de nos bateaux, d'abord acceptée, était soudainement refusée. Nous avons aussi que l'ambassade israélienne fait pression. Nous sommes actuellement en contact avec la Mairie de Paris pour vérifier qu'ils ne cèdent pas aux pressions d'une puissance étrangère.

PS: pour qui doute de mes dires, c'est moi, avec quelques autres militantEs, qui organise concrètement cette escale et suis en contact avec les diverses autorités.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires