La Tunisie autorise les femmes à épouser des non-musulmans  15/09/2017

La Tunisie autorise les femmes à épouser des non-musulmans











Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans. La présidence vient de faire savoir que les circulaires ministérielles qui empêchaient ces unions avaient été abolies.

«Tous les textes liés à l'interdiction du mariage de la Tunisienne avec un étranger, à savoir la circulaire de 1973 et tous les textes semblables, ont été annulés. Félicitations aux femmes de Tunisie pour la consécration du droit à la liberté de choisir son conjoint». Ce sont les mots postés sur Facebook le 14 septembre par la porte-parole de la présidence de la Tunisie, Saïda Garrach.

Le 13 août dernier, le président Béji Caïd Essebsi avait annoncé avoir demandé au gouvernement de retirer une circulaire datant de 1973 et empêchant le mariage des Tunisiennes musulmanes avec des non-musulmans.

Des organisations de la société civile ont, ces derniers mois, lancé une campagne sur cette question, et une plainte a été déposée auprès du Tribunal administratif pour faire annuler la circulaire.

Dans un communiqué, des militants des droits de l'homme, dont le Collectif pour les libertés individuelles, avaient dénoncé des circulaires (il en existe plusieurs outre celle de 1973) qui selon eux «procèdent de mesures discriminatoires, sont contraires à la Constitution [et sont] une violation du droit fondamental de tout être humain à choisir son conjoint».

Si elles voulaient que leur mariage soit reconnu ou célébré en Tunisie, les Tunisiennes épousant des non-musulmans devaient jusqu’à présent fournir le certificat de conversion à l’islam de leur futur mari. Certaines, peu nombreuses, avaient réussi au prix d’une bataille juridique à faire reconnaître leur mariage sans ce document, selon une avocate active dans ce domaine.

Dans un discours prononcé le jour de la Fête de la femme le 13 août, le chef de l'Etat avait aussi lancé le débat sur le sujet délicat de l'égalité entre femmes et hommes en matière d'héritage, jugeant que la Tunisie se dirigeait inexorablement vers l'égalité «dans tous les domaines».

La Tunisie est considérée comme pionnière dans le monde arabe en matière de droits des femmes, mais ces dernières continuent d'hériter généralement de la moitié de ce qui revient aux hommes, comme le prévoit le Coran.

https://francais.rt.com/international/43221-tunisie-autorise-femmes-epouser-non

Commentaires

1.Posté par dawuèd le 15/09/2017 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oula c'est chaud

2.Posté par Saber le 15/09/2017 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et après, il restera des chiens à épouser comme en occident.

3.Posté par YYY le 15/09/2017 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour un pays musulman c'est une honte !

4.Posté par Zaheer le 15/09/2017 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De pire en pire.

5.Posté par stella le 15/09/2017 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les tunisiennes comme les autres femmes sont libres de se marier avec qui elles veulent , elles ne sont mineures et pas sous la tutelle de l’État

6.Posté par Bina le 15/09/2017 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Tunisie est devenue un pays fantôme certes mais je ne pense pas que la majorité des tunisiens soient d'accord avec ça!

Ce sont deux pensées bien distinctes de toute évidence.

7.Posté par racbel le 16/09/2017 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YYY@ la Tunisie un pays Musulman c'est une blague ?

Je ne comprends pas cette polémique qui ne devrait pas exister

L'Islam tel qu'il aurait du être n'existe plus depuis la prise de la Mecque par les Saouds .

L'Islam n'est pas représenté par un continent ni par une nation et encore moins par une communauté

L'Islam que vous connaissez aujourd'hui est celle de l'antéchrist et fera parti intégrante d'une seule religion Mondialiste qui incorpora Le Christianisme le Judaïsme le Bouddhisme et l'Indouisme

Astana sera son siège

8.Posté par vertu le 16/09/2017 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bienvenue au pays des apostats

9.Posté par Karim le 16/09/2017 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Ne suivez pas les pas du diable " (Coran ennour 31)
Ceci est un premier pas qui sera suivi pas d'autres, comme cela s'est passée en Occident.
L'Europe chrétienne est passée sous le joug de la maconnerie en laissant en désuétude certaines lois sous prétexte de lutter contre les tabous et de les remplacer par d'autres lois plus permissives, au nom de la liberté!
La loi sur la contraception en 67, sur l’autorité parentale, sur la filiation, sur l’education sexuelle à l’école, sur les relations homosexuelles avec mineurs consentants, sur le mariage homosexuels et bien d’autres lois, en l’espace de 40 ans.

10.Posté par Saber le 16/09/2017 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis 1492 les musulmans n'ont cessé de descendre plus bas à cause des sabatéistes qui se sont introduits dans la oumma.

11.Posté par Bina le 16/09/2017 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a d'autres pays où les femmes se marient avec des étrangers (non-musulmans) et où le mariage est célébré dans le pays soit-disant musulman.

Bizarrement tout le monde s'offusque pour la Tunisie mais je pense que l'on devrait commencer par nettoyer devant sa porte avant de se permettre de tels jugements (sic!) irréfléchis (comme d'habitude).

12.Posté par Zaheer le 16/09/2017 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les mariages mixtes ne sont font pas exclusifs à la Tunisie et aux tunisien(nes), mais ce qui est encore plus grave c'est que cet acte d'apostasie soit légalisé alors que l'Etat est censé représenter le peuple et que les individus qui le composent doivent recommander le bien et déconseiller le mal.
Après, nul contrainte en religion. Celui ou celle qui n'a pas de pudeur, de piété et de foi peut faire ce qu'il/elle veut...

13.Posté par Ahmed le 16/09/2017 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur Bina il est tout à fait normal de légaliser un interdit islamique dans un pays musulman...la modernité quoi...Tu confonds libertés individuelles et constitution....

L'islam interdit aux musulmanes d'épouser des non musulmans après chacun fait ce qu'il veut oui mais on ne touche à la Loi ! Si on suit ton raisonnement on n'a qu'à légaliser le mariage gay vu qu'il u'a beaucoup d'homosexuels au Maghreb ?

Bah oui ne soyons pas hypocrites comme tu dis , n'est ce pas ?

14.Posté par Bina le 17/09/2017 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui-Oui Ahmed suit ton raisonnement et n'essaie pas de suivre le mien ou de mélanger pernicieusement le tien et le mien.
Balayes devant ta porte.....

T'as fait avec la guerre avec daesh 2en1 ou OmO (lave plus blanc que blanc)? Bientôt de nouveaux attentats en Europe et la Palestine reste toujours occupée bizarrement ?
N'est-ce pas Ahmed ?

15.Posté par Ahmed le 17/09/2017 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bina, je n'ai rien compris à tes sous entendus , désolé je ne pratique pas la langue de bois ni les allusions foireuses.Simple rappel de ta Religion.

Pour toi respecter les lois islamiques c'est faire acte d'allégeance à daesh ? Désolé mais je les vomis au même titre que les munafiks .

16.Posté par YYY le 17/09/2017 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Tunisie est un pays Musulman. Et les Taghuths sont entrain de détruire les croyants dans le monde. C'est une honte cette Loi.
Bizarrement, les commandements/arbitrages d'Allah sont balayés ???
Il est interdit au croyantes musulmanes d'épouser un non musulman. Alors qu'un musulman peut épouser une croyante des gens du Livre. sic

17.Posté par Zaheer le 17/09/2017 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Croyant(es) dans le Qoran sont les musulmans sincères, les gens du livre ne sont aucunement les juifs et les chrétiens. Le mariage dit mixte est non valable pour la musulmane mais aussi pour le musulman.

Les femmes du sceau des prophètes étaient toutes musulmanes quand elles étaient mariée à lui (saaws)

18.Posté par YYY le 18/09/2017 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Ahlel kitab sont ceux qui ont la pensée monothéiste/suivant el kitab; Ali = peuple/famille --- Ahli=pensée.
Il faut faire la différence. Les femmes de ahlel kitab sont halal pour les hommes croyants musulmans alors que la musulmane croyante doit uniquement se marier avec un croyant musulman. C'est ainsi Amr Allah

19.Posté par YYY le 18/09/2017 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture de ceux a qui a nous avions donné/outou le Livre, et votre propre nourriture leur est permise, les femmes vertueuses d'entre les croyantes et les femmes vertueuses d'entre ceux a qui nous avions donné le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr/dot , avec acte de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants.

Cette traduction ci dessus est proche de l' arabe. Sourate Al-Maida S5 V5
Wa houwa Allahou al 'Alam

20.Posté par Zaheer le 18/09/2017 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gens du Livre doivent croire ( foi sincère) à la dernière révélation du sceau des prophètes, Mohammed (saaws) sinon ils mécroient (et ne peut donc être qualifié des "croyants" qui sont les musulmans sincères). Sourate nissa, ayat 150-151.

A vous votre rétribution), à moi la mienne.

21.Posté par Bina le 18/09/2017 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le royaume ultra-conservateur d'Arabie Saoudite a annoncé la construction d'une station balnéaire de luxe sur la mer Rouge, où les femmes pourront porter des bikinis au lieu, comme il est de règle dans ce pays, de recouvrir complètement leur corps.

Les experts estiment que ce projet ambitieux, lancé par le nouvel héritier du trône saoudien, le Prince Mohammed bin Salman, est une autre tentative de modernisation de l'économie saoudienne, fortement dépendante du pétrole. En vertu des lois saoudiennes, les femmes sont soumises à des restrictions extrêmes, comme de ne pas pouvoir conduire ou voyager sans la permission d'un parent masculin. Les femmes doivent aussi couvrir leurs corps en public, rendant l'idée du bikini traditionnellement inacceptable.

Mais le gouvernement a déclaré que le complexe serait « régi par des lois à égalité avec les normes internationales ». Le site s'étendra sur 50 îles et devrait attirer des touristes du monde entier, grâce également à des restrictions de visa allégées. « Il ne fait aucun doute que la Vision 2030 du Prince Mohammed vise à ... améliorer l'image relativement négative du royaume dans le monde en ce qui concerne le traitement des femmes », a déclaré Massoud Maalouf, ancien diplomate et défenseur des droits des femmes dans la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

Selon Massoud Maalouf, la loi saoudienne permet aux femmes étrangères de porter des vêtements occidentaux dans leurs lieux de vacances réservés, mais elles doivent couvrir l'ensemble de leur corps avec un vêtement de type « abaya » en public. Cependant, cette loi n'est pas strictement mise en œuvre et on peut parfois voir des femmes étrangères en public avec des robes occidentales de coupe décente. Par ailleurs, a-t-il précisé, les femmes, étrangères et saoudiennes, ne sont pas tenues de couvrir leur visage.

« L'Arabie Saoudite, comme les États-Unis, possède toute une gamme de cultures régionales. Les villes côtières ont tendance à être plus décontractées alors que la partie centrale du pays tend à être plus conservatrice », a dit Fatimah Baeshen, directrice de la Fondation de l'Arabie à Washington, DC. « Les femmes étrangères et saoudiennes s'habillent d'un bout à l'autre de ce spectre, certaines portent un voile, d'autres ne portent pas de foulard. Certaines couvrant leur visage tandis que d'autres choisissent de ne pas le faire ». Massoud Maalouf croit cependant que les règles rigides pour les femmes ne changeront pas rapidement en Arabie Saoudite. « Rien n'indique que les règles pour les femmes saoudiennes seront assouplies dans un proche avenir. Cependant, la Vision 2030 du Prince Mohammed pourrait, à terme, permettre une plus grande flexibilité dans le code vestimentaire féminin. Mais avec des règles si rigides actuellement, il est difficile de s'attendre à des changements rapides et radicaux », a-t-il toutefois souligné.

22.Posté par YYY le 19/09/2017 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@bina
L' article que vous copier-coller n'a rien à voir avec le sujet et le fait que le "cadre de ce qui est agrée par Allah=amar-Allah" soit complètement négligé et soustrait des lois qui régissent les pays soit disant Musulman.
Rappel du Titre de l’article donc du sujet : La Tunisie autorise les Femmes à épouser des non Musulmans.

Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures, vous est permise la nourriture de ceux a qui a nous avions donné/outou le Livre, et votre propre nourriture leur est permise, les femmes vertueuses d'entre les croyantes et les femmes vertueuses d'entre ceux a qui nous avions donné le Livre avant vous, si vous leur donnez leur oujour/mérite, honorablement, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque kaifour/abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants. S5 V5

Sourate les Coalisés Al Ahzab = les sectes/les factions S 33 V 59
ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs voiles/vêtements = jalbiba, elles appliquent al-dinn sur elles-mêmes et éviteront d'être offensées/subir des médisances. Allah est Pardonneur et Béatifieur.

La croyante Musulmane ne peut qu'épouser un croyant Musulman et sans distinction de race bien évidemment.

23.Posté par Zaheer le 15/12/2017 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on lit les versets qoraniques traitant du mariage, on s'aperçoit d'une parfaite égalité entre croyants et croyantes (musulmans sincères).
C'est à cause de la permissivité que se laisse l'homme que la femme veut en faire autant. Pitoyable.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires