La Maison Blanche se penche sur la situation humanitaire à Gaza  13/03/2018

La Maison Blanche se penche sur la situation humanitaire à Gaza












La Maison Blanche organise mardi une conférence sur la situation humanitaire dans le bande de Gaza, mais l'incertitude demeurait à quelques heures de la rencontre sur la présence de représentants palestiniens.

L'administration Trump "considère que la détérioration des conditions humanitaires à Gaza mérite une attention immédiate", a indiqué Jason Greenblatt, émissaire américain pour le conflit israélo-palestinien.

Jared Kushner, gendre de Donald Trump et conseiller spécial sur le Proche-Orient, fera partie des intervenants.

"Apporter une réponse à la situation à Gaza est vital pour des raisons humanitaires, important pour la sécurité de l'Egypte et d'Israël et c'est une étape nécessaire pour arriver à un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens", a poursuivi M. Greenblatt.

Sans fournir la liste des participants, en particulier sur une éventuelle présence palestinienne, l'exécutif américain assure qu'elle inclut "nombre des parties prenantes" et qu'il s'attend à un "dialogue robuste".

Choquée par ce qu'elle considère comme le parti pris outrancièrement pro-israélien de l'administration Trump, la direction palestinienne a décidé de geler les contacts avec les officiels américains alors que la Maison Blanche travaille depuis des mois sur un plan de paix qui devrait être présenté dans les semaines ou mois à venir.

"Le défi consistera à déterminer quelles idées peuvent être mises en place de façon réaliste en tenant compte du fait que les Palestiniens de Gaza continuent à souffrir sous le règne autoritaire du Hamas", ajoute la Maison Blanche.

La bande de Gaza est affligée par la pauvreté, le chômage, le marasme économique, les pénuries d'eau et d'électricité, autant de maux dont Israël tient le Hamas pour responsable.

https://www.atlasinfo.fr/La-Maison-Blanche-se-penche-sur-Gaza-presence-palestinienne-incertaine_a90101.html#2pX3hwkouzzbbq07.99

Commentaires

1.Posté par michel serrault le 13/03/2018 07:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bis repetita...;fancoulo!! hoolywoodchwingum, la maison du malheur de l'humanité, malheur à vous!!!!

2.Posté par YYY le 13/03/2018 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un génocide au yeux du monde, des enfants devant la cour Martiale et ils prétendent se soucier des palestiniens pour la sécurité de Saayoun / Sion.

Les Sahiyoun/véridique ne sont pas les Saayoun/Mauvais/Sion
Le Mont Sahiyoun ne peut plus être localisé !!! il y a un doute entre deux montagnes !
Le Mur des lamentations n’est pas sur un Mont, une montagne/jabal !!!
Le Mont du Temple, le Mont soit la montagne est où ???
Al-Aqsa n’est pas sur une montagne, le mur des lamentations n’est pas sur une montagne !
Les gens sont aveuglés ou hypnotisés c’est montagne !!!

3.Posté par oh-daz le 13/03/2018 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme c'est touchaaannnt !!... il faut que le monde sache que trump et les siens s'inquiètent du sort des civils
PALESTINIENS; parce que s'ils ne s'inquiètent que de celui des civils Syriens, ça paraîtrait louche..

4.Posté par Vivio le 13/03/2018 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est que de la poudre aux yeux de celui qui veut bien croire , Si la Maison Blanche se penche sur la situation humanitaire à Gaza en 2018 c'est que quelque chose se prépare !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires