La Chine doit se préparer à des temps difficiles, prévient Xi Jinping  22/05/2019

La Chine doit se préparer à des temps difficiles, prévient Xi Jinping





























La Chine doit se préparer à des temps difficiles face à une situation internationale de plus en plus complexe, a déclaré le président Xi Jinping, cité mercredi par l'agence Chine nouvelle, sur fond de conflit commercial entre Pékin et Washington.

Lors d'un déplacement dans la province du Jiangxi (sud-est), berceau de la révolution communiste, le chef de l'Etat a invité les Chinois à tirer les leçons des difficultés du passé.

"Aujourd'hui, au cours de la nouvelle Longue Marche, nous devons surmonter divers risques et défis majeurs à l'intérieur et à l'extérieur et remporter de nouvelles victoires pour le socialisme aux caractéristiques chinoises", a rapporté Chine nouvelle, citant le président.

La Longue Marche est le nom donné à la retraite de l'Armée rouge et d'une partie de la direction du Parti communiste chinois entre 1934 et 1936, pour échapper aux troupes nationalistes durant la guerre civile.

"Notre pays est encore dans une période d'opportunités de développement stratégiques importantes, mais la situation internationale est de plus en plus compliquée", a poursuivi Xi Jinping.

"Nous devons être conscients de la nature complexe et de long terme de divers facteurs défavorables à l'intérieur comme à l'extérieur, et nous préparer de façon adaptée à plusieurs situations difficiles."

Dans son compte rendu, Chine nouvelle ne précise pas ces difficultés évoquées par le président chinois, et ne fait aucune allusion à la guerre commerciale avec Washington, ni aux Etats-Unis.

Xi a également souligné, ajoute l'agence officielle, que "l'innovation technologique est l'élément vital des entreprises".

En pleine controverse à propos de l'équipementier télécoms chinois Huawei, que l'administration de Donald Trump a placé jeudi sur liste noire, Xi Jinping a visité mardi une entreprise spécialisée dans les terres rares, ces minerais indispensables à la haute technologie dont la Chine est le premier producteur mondial.

"Les terres rares sont d'importantes ressources stratégiques et sont des ressources non renouvelables", a observé Xi Jinping, alimentant des spéculations selon lesquelles ce secteur pourrait être le prochain front dans la guerre commerciale sino-américaine.

L'ambassadeur chinois blâme Washington pour l'échec d'un accord commercial

L'ambassadeur de Chine aux États-Unis a accusé Washington d'avoir à maintes reprises « changé d'avis du jour au lendemain » et, ce faisant, d'avoir fait échouer des accords susceptibles de mettre fin à leur guerre commerciale.

Dans un entretien mardi à la chaîne de télévision américaine Fox News, Cui Tiankai a également tancé l'initiative « motivée politiquement » de la Maison-Blanche d'interdire le transfert ou la vente de technologies américaines vers certaines entreprises considérées « à risque », visant le géant chinois des télécoms Huawei.

« Nous sommes très inquiets. De telles actions vont vraiment affecter la confiance des gens dans un fonctionnement normal du marché », a-t-il fait valoir.

Washington soupçonne depuis longtemps l'existence de liens entre Huawei et l'armée chinoise et ces actions contre ce groupe interviennent en plein litige commercial entre les États-Unis et la Chine.

Un délai de 90 jours a ensuite été accordé par les États-Unis concernant cette interdiction de transfert et de vente.

Après six mois de négociations ayant permis des avancées mais pas d'accord dans le litige commercial, la tension est de nouveau montée d'un cran le 10 mai lorsque Washington a augmenté de 10 % à 25 % les tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Au total, 250 milliards de dollars de produits chinois subissent des tarifs douaniers supplémentaires à leur entrée aux États-Unis. Et le président Donald Trump a ordonné le lancement de la procédure pour faire de même sur les quelque 300 milliards de dollars épargnés jusqu'à présent.

Comme précédemment, Pékin a répliqué à la hausse du 10 mai en annonçant trois jours plus tard l'accroissement des tarifs douaniers sur 60 milliards d'importations américaines à compter du 1er juin.

Cui Tiankai a affirmé que le gouvernement américain portait la responsabilité de l'échec des pourparlers.

« Si vous examinez le processus des négociations commerciales entre nous au cours de l'année écoulée en gros, il est assez clair que c'est la partie américaine qui a plus d'une fois changé d'avis du jour au lendemain et qui a brisé le projet d'accord qui avait déjà été trouvé », a relevé l'ambassadeur chinois.

« La Chine reste prête à poursuivre les discussions avec nos collègues américains pour parvenir à une conclusion. Notre porte reste toujours ouverte », a-t-il ajouté.

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/la-chine-doit-se-preparer-a-des-temps-difficiles-previent-xi-jinping-baa323e55757dcca126f5fcc342d9507
https://www.lapresse.ca/affaires/economie/201905/22/01-5227050-lambassadeur-chinois-blame-washington-pour-lechec-dun-accord-commercial.php

Commentaires

1.Posté par Peter le 22/05/2019 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il va bientot en pleuvoir des terres rares...a force de les disperser jusque dans l'espace.
Quand y'en aura plus, y'en aura toujours dans les CENDRES des morts cancérifiés du monde entiérement pollué...
D'ailleurs la crémation devient de plus en plus difficile...les cadavres ne brulent presque plus...
Au final les morts deviendrons les prochaines Terres "rares" recyclables...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires