La CIJ ordonne au Myanmar d'empêcher le génocide des Rohingyas  23/01/2020

La CIJ ordonne au Myanmar d'empêcher le génocide des Rohingyas
























La Cour internationale de Justice a annoncé, jeudi, son verdict sur les accusations selon lesquelles le Myanmar aurait commis un génocide contre sa minorité musulmane Rohingya.

Rendant son verdict sur l'affaire déposée le mois dernier par la Gambie, le président de la Cour internationale de justice (CIJ), le juge Abdulqawi Ahmed Yusuf, a accordé un délai de quatre mois au Myanmar pour qu’il prenne des mesures préventives et garantisse que les Rohingyas du pays ne seraient pas lésés.

Yusuf a déclaré que les Rohingya persécutés étaient un groupe protégé à l'intérieur du Myanmar, en vertu de la Convention des Nations Unies sur le génocide de 1948, ajoutant que la décision "ne préjuge en rien du fond de l'affaire réelle sur la question de savoir si le Myanmar est responsable du génocide".

La cour a demandé au Myanmar de prendre toutes les mesures en son pouvoir pour "empêcher les assassinats contre des membres du groupe [Rohingya], (éviter de leur causer) des dommages physiques ou mentaux, et de mettre en œuvre des mesures [pour arrêter] les plans visant à détruire le groupe".

"Le Myanmar doit veiller à ce que ses forces armées, ou toute organisation ou groupe irrégulier soumis à son contrôle, ne commettent directement aucun acte ou complot en vue de commettre un génocide, ou (ne se rendent coupables) d’aucune tentative ou complicité de commettre génocide", peut-on lire dans le long verdict rendu par la cour.

Et d’ajouter que le Myanmar devait prendre des mesures efficaces pour "empêcher la destruction des preuves de génocide".

Le Myanmar est en outre tenu de soumettre un rapport, dans quatre mois, sur la mise en œuvre des mesures préventives telles que publiées par le tribunal des Nations Unies, selon le verdict.

La CIJ a également demandé au Myanmar de remettre une copie du rapport à la Gambie afin qu'elle puisse formuler ses commentaires.

"À la suite de son premier rapport - soumis après quatre mois de la publication de ce verdict - le Myanmar présentera un rapport sur ses mesures prises tous les six mois", a ordonné le tribunal.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/la-cij-ordonne-au-myanmar-demp%C3%AAcher-le-g%C3%A9nocide-des-rohingyas/1711553

Commentaires

1.Posté par Margote le 24/01/2020 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore de la poudre au yeux ! Encore un crime contre l'humanité qui ne sera jamais puni la Birmanie continuera son génocide faut pas rêver
la CIJ croit avoir rendu un bon verdict elle se trompe le verdict juste aurait été de condamner à la de prison à vie de la soit disant prix Nobel de la paix et du gouvernement birman
Combien de peuples vivent des génocides ? cette CIJ tout comme la CPI ne sont bonnes qu'à condamné arabes et gens de couleurs les autres n'ont pas a s'en faire ! bibi le boucher de la Palestine et tous ces prédécesseurs bouchers, le psychopathe trump qui se vante d'assassiner qui il veut quand il veut où il veut, la clinton, le bush, les rois d'arabie saoudite, la chine, le brésil et bien d'autres qui ne
seront jamais condamnés qui continueront leur crimes

2.Posté par YYY le 24/01/2020 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Margote

Penser qu'ils ne seront jamais jugés, est un leurre.
Tout a une fin, tout le monde meurt...Sauf Al-Lah
Le jour du Jugement est proche de chacun, une heure après la mort de soi,
Un Jour terrible, sans appel, sans intercesseur, ce jour, malheur aux goyim / impies / kaifirin

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires