LA JUSTICE LIBYENNE A DÉCIDÉ ÉGALEMENT DE POURSUIVRE SARKOZY EN JUSTICE !  29/03/2018

LA JUSTICE LIBYENNE A DÉCIDÉ ÉGALEMENT DE POURSUIVRE SARKOZY EN JUSTICE !
# ELAC & ALAC WEBSITE/
LA JUSTICE LIBYENNE A DÉCIDÉ ÉGALEMENT DE POURSUIVRE SARKOZY EN JUSTICE !

ELAC & ALAC WEBSITE/ 2018 03 28/
Avec Mediapart/
http://www.elac-committees.org/
https://www.facebook.com/elac.committees/
https://www.facebook.com/ALAC.org/

Il est possible aussi que le successeur de Jacques Chirac à l’Elysée
ne puisse plus jamais se rendre en Libye !

La raison tient du fait que la justice de ce pays a décidé également
de le poursuivre en justice. Le site français ‘Mediapart’ rapporte
ainsi dans son édition de ce 23 mars que, lors de sa garde à vue,
l’ancien Président a été confronté aussi aux «résultats préliminaires
de l’enquête ouverte par le Bureau du procureur général de Libye ». Et
selon le média français, celui-ci a annoncé « la volonté de l’Etat
libyen post-Kadhafi de se constituer partie civile en France ». « Les
dignitaires libyens de la Jamahiriya interrogés, ajoute-t-il, ont tous
chargé l’ancien Président ».

D’après ‘Mediapart’, c’est le 6 novembre dernier que le bureau du
procureur général libyen a transmis au juge d’instruction français
Serge Tournaire un rapport contenant un résultat préliminaire de «
l’enquête sur les faits présumés de financement de la campagne
électorale de Nicolas Sarkozy pour la présidence française dans les
années 2006-2007 », initiée par la division des investigations du
Bureau du procureur. Il s’agissait là, précise la même source, « d’une
réponse à une demande d’entraide judiciaire transmise par le magistrat
parisien aux autorités libyennes compétentes » en janvier 2014.

BUREAU DU PROCUREUR GÉNÉRAL DE LIBYE :
« LA VOLONTÉ DE L’ETAT DE LIBYE DE SE CONSTITUER PARTIE CIVILE »

« A ce stade, nous tenons à vous faire part de la volonté de l’Etat de
Libye de se constituer partie civile devant les autorités compétentes
de votre Etat. L’Etat Libyen estime être victime dans le cadre de
l’instruction ouverte par vos soins concernant les faits présumés de
financement de la campagne électorale du candidat à la présidence
française Nicolas Sarkozy », notent les magistrats libyens Ibrahim
Messaoud Ali, substitut général, et Al-Seddik Ahmed Essour, avocat
général et chef de la division des investigations.

Comment expliquer cette action. Sans doute de grosses incitations de
la Cellule africaine de l’Elysée. « Qui ne veut pas la vertu où la
justice, mais la mort politique de celui qui reste un concurrent à
droite pour Macron. Dans tous les sondages, Sarkozy malgré les
scandales reste l’homme le plus populaire dans l’électorat de droite
», dit le géopoliticien Luc MICHEL, spécialiste de la Libye, sur
‘Afrique Media’.

SARKOZY A PERDU SES AMIS DU CNT EN LIBYE

Mais surtout, dit encore Luc MICHEL, « les gens du CNT, que Sarkozy
avait amené au pouvoir en Libye en 2011, ont depuis longtemps quitté
le pouvoir à Tripoli. Le chef du CNT Mustapha Abdeljalil est en fuite
pour le meurtre en juillet 2011 d’un des chefs militaires du CNT, le
général Younes. Chefs du CNT et leaders du « parti améreicain » en
Libye, Haftar et Al Megarief sont à Benghazi et Tobrouk, dissidents du
pouvoir de Tripoli depuis 2014. Le troisième larron du « parti
américain », Ali Zentan, est réfugié en Allemagne. Exit les amis de
Sarkozy « …

L’étau libyen se resserre vraiment autour de Sarkozy …

ELAC WEBSITE/
THE JAMAHIRIAN RESISTANCE NETWORK

Photo :
Poignée de mains entre futurs assassins à l’Elysée en mars 2011.
Sarkozy qui fera assassiner Kadhafi (dixit le ‘Daily Mail’) et
Mustapha abdeljalil, chef du CNT, en fuite pour le meurtre en juillet
2011 d’un des chefs militaires du CNT, le général Younes …
________________________

* Website :
http://www.elac-committees.org/
For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /
Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /
СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires