L'université de Cergy s'excuse après la publication d'une liste de «signaux de radicalisation»  15/10/2019

L'université de Cergy s'excuse après la publication d'une liste de «signaux de radicalisation»

















































L'université de Cergy a voulu réagir après l'attaque de la préfecture de police de Paris en fournissant en interne une fiche décrivant des «signaux faibles de radicalisation» puis a dû s'en excuser suite à la polémique qu'a provoqué ce document.

Absentéisme récurrent aux heures de prière, changement de tenue vestimentaire, arrêt de la consommation d'alcool... L'université de Cergy-Pontoise a reconnu le 14 octobre une maladresse après la diffusion d'un message à ses personnels visant à détecter des «signaux faibles de radicalisation». Le document polémique a depuis été «retiré», a fait savoir l'université. «Appel à la vigilance» : c'est l'objet du mail reçu par les 1 800 membres de l'administration de l'université en provenance du responsable sécurité, également «référent radicalisation» de l'établissement. Y étaient détaillés les différents types de «menaces d'attaques terroristes», notamment la «menace endogène», c'est-à-dire directement liée aux personnes fréquentant l'université.

La communauté des enseignants de Cergy-Pontoise a très tôt réagi :



Dans un fichier Excel attaché étaient également listés des «signaux faibles» susceptibles d'alerter :
(https://francais.rt.com/france/66874-universite-cergy-excuse-apres-publication-une-liste-signaux-radicalisation par exemple un changement de tenue vestimentaire (le port de pantalon dont les jambes s'arrêtent à mi-mollets pour un homme, l'apparition d'un voile pour une femme), l'arrêt de la consommation d'alcool, un intérêt soudain pour la religion ou encore un absentéisme récurrent aux heures de prières.

S'ils constataient «qu'un individu présent[ait] un ou plusieurs signaux listés dans cet imprimé», les personnels de l'université étaient invités à retourner l'imprimé au référent sécurité.

"Il ne correspond pas à ce qu'on voulait faire passer"

Le président de l'université, François Germinet, a reconnu le lendemain un message «extrêmement maladroit». «Il ne correspond pas à ce qu'on voulait faire passer», a-t-il regretté, tout en affirmant que certains collègues «sont parfois confrontés à des situations délicates et ne savent pas comment réagir».



«Suite au drame de la préfecture de police de Paris [frappée début octobre par une attaque au couteau d'un de ses agents, un musulman radicalisé], il nous avait semblé nécessaire d'apporter des informations relatives à d'éventuels changements de comportement», a-t-il ajouté. Dans un tweet, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a dit le 14 octobre «désapprouve[r] la fiche de remontée de signaux faibles».



https://francais.rt.com/france/66874-universite-cergy-excuse-apres-publication-une-liste-signaux-radicalisation

Commentaires

1.Posté par saidab le 15/10/2019 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suggestion pour une prochaine liste de signes de radicalisation des usagers de la voie publique : pas de chiens de compagnie, vêtements de travail en bon état, oreilles percées mais sans boucles d'oreilles, bouteille d'eau non gazeuse non colorée à la main, ne consomment pas d'aliments en conserves, ne parlent pas pendant qu'ils mangent, ne font pas de gestes théâtraux, attendent tranquillement leur tour pour monter dans les transports en commun, ne semblent pas voir les femmes (les hommes pour les femmes), utilisent des mouchoirs en tissu, semblent avoir une tête qui pivote toute seule sans raison. Enfin, marchent d'un pas visiblement contenu. Ça, ça ne trompe pas.

2.Posté par 3bdkrim le 15/10/2019 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

question, si on connait un mec barbu qui prie toujours a la mosquée qui s habille jusqu au chevilles qui sert pas la main aux femmes qui ne consomme pas d alcool et qui a la trace sur le front .
il vont lui faire quoi ?

3.Posté par saidab le 15/10/2019 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On leur fait la morale. Quelle morale ? Heu ... La Morale, quoi ...

4.Posté par Ferux le 15/10/2019 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une liste établie en raison de son appartenance religieuse, tient donc, ça me rappelle le régime de Vichy. Après les services pour traiter ce qu'ils appelaient à l'époque la « question juive », nous avons désormais la « question musulmane ».
En septembre 1940, les autorités françaises firent une liste des noms et adresses des Juifs qui vivaient dans la région parisienne. C'est le fichier Tulard (André Tulard, un haut fonctionnaire de la Préfecture). Les Juifs se virent « fichés » avec un système de numéros qui est à l'origine de notre numéro de sécurité sociale ! C'est pour quand la mention "musulman" sur la carte d'identité ? ou un "Statut des musulmans ?

5.Posté par abouobeid le 15/10/2019 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne n'a remarqué que ce sont des aspects du musulman lambda, ainsi le but est d'amener le sans cervelle à considérer les musulmans comme des terroristes et leur retirer leurs droits fondamentaux et de les dissuader de se convertir à l'Islam.

6.Posté par jehaislescookies le 15/10/2019 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"radicalisation" drôle de vocabulaire !
très ambigu. ça n'a plus rien à voir avec l'étymologie du mot "radicalisation" qui normalement devrait vouloir dire devenir radical,
sans préciser dans quel domaine Ainsi Jésus était un radical de l'amour, Chouard est un radical de la démocratie, Lénine un radical de la lutte des classes. Nicolas Bourbaki un radical des mathématiques, quelqu'un qui reprend les problèmes à la racine.
On ne pourrait pas trouver un autre terme plus explicite ? et plus clair ?

7.Posté par menard le 16/10/2019 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et je parie que les référents sécurité sont des musulmans !!!!! a mettre ma main au feu.

8.Posté par Rachida le 16/10/2019 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici comment Macron a instauré  un racisme d''Etat islamophobe. En reprenant la logorrhée fasciste  de l'hydre sémitique, il donne ordre à toutes les administrations etatiques la surveillance generalisée des français musulmans ou expatriés musulmans.

A partir de là, chaque administration trouvera, inventera des affaires de  français  musulmans à accabler, donner en pâture  par l'intox mediatique de Bfm et menteurs,  d'autant plus facilement, que les chefs de ses bureaux  seront promus, gratifiés en prime et forte augmentation de salaire.

A present, il est dans l'intérêt des fonctionnaires de trouver par tous les moyens des coupables musulmans, ce qui explique cette liste loufoque de cette université  Qu'importe la loi, au nom de la securité, du combat contre l'hydre islamique, Macron proclame que tout est permis,. 
La ou Goebbels etablissait les signes distinctifs de l'hydreJuif. Castaner etablit les signes distinctifs de l'hydre musulmane.




Le  but du regime macronien est de detourner la colere qui nait de la destruction des pensions de retraites, de la grève generale qui menace d'eclater a partir du 5 decembre, et de renverser le neo-fascisme macronien.

Tout ceci profite à l'extrême droite et Macron prépare l'appareil d'Etat à la venue du RN à la tete de l'Etat bourgeois de France. 

Macron est l'avant-garde du RN.

Le fascisme social est la reponse politique des liberaux face à la contestation  révolutionnaire des opprimés.


Alors oui, tous en grève générale à partir du 5 decembre. Bloquons le pays et recuperons toutes les entreprises nationales que des voleurs de ministres ont bradé à leurs corrupteurs, recuperons toutes les richesses. Les banquiers, patrons fraudeurs de l'impots et ministres corrompus en prison parce qu'ils le méritent.



Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires