L'offensive turque au sol en Syrie est «relativement limitée», selon l'armée américaine  11/10/2019

L'offensive turque au sol en Syrie est «relativement limitée», selon l'armée américaine
























L'offensive turque au sol en Syrie contre les forces kurdes est «relativement limitée», a estimé vendredi le chef d'état-major de l'armée américaine, le général Mark Milley.

Les Turcs «ont mené des frappes d'artillerie et ont ouvert le feu avec leurs chars depuis le côté nord de la frontière. Concernant les forces qui sont allées au Sud (côté syrien, NDLR), nous pensons que c'est relativement limité en termes de forces au sol», a indiqué le plus haut gradé de l'armée américaine lors d'une conférence de presse.

Les Etats-Unis prêts à activer de «très fortes sanctions» contre la Turquie

Donald Trump a autorisé, sans toutefois les activer pour l'instant, des sanctions très fermes contre la Turquie, qui mène une offensive dans le nord de la Syrie contre une milice kurde, a déclaré vendredi 11 octobre lors d'une conférence de presse le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin.

«Donald Trump a l'intention de signer un décret pour dissuader la Turquie de toute poursuite de son offensive militaire dans le nord-est de la Syrie», a déclaré Steven Mnuchin. «Ce sont de très fortes sanctions. Nous espérons que nous n'aurons pas à les utiliser mais nous pouvons neutraliser l'économie turque si nécessaire», a prévenu le secrétaire américain au Trésor dans une conférence de presse.

Washington déploie d'importante forces et 3000 soldats de plus en Arabie saoudite

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi 11 octobre un important déploiement de forces en Arabie saoudite, près d'un mois après l'attaque commise contre des infrastructures pétrolières du royaume. Mark Esper avait auparavant autorisé le déploiement de 3000 soldats supplémentaires ainsi que du matériel militaire, notamment des missiles Patriot, en Arabie saoudite, selon un communiqué du Pentagone.

Plusieurs escadrons de combat, une escadrille aérienne et des spécialistes de la défense aérienne seront déployés, a dit le Pentagone. Deux batteries de missiles Patriot supplémentaires et un système de défense THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) seront également installés en Arabie saoudite, a ajouté le Pentagone. «Au total, et avec les autres déploiements, cela ajoutera 3000 hommes dont la présence a été prolongée ou autorisée depuis le mois dernier», a dit dans un communiqué Jonathan Hoffman. Ce message ne permettait toutefois pas de dire avec précision si le personnel déployé en Arabie saoudite allait s'ajouter aux forces déjà présentes ou s'il viendrait relever des militaires déjà en poste.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-offensive-turque-au-sol-en-syrie-est-relativement-limitee-selon-l-armee-americaine-20191011
https://www.lefigaro.fr/international/les-etats-unis-prets-a-activer-de-tres-fortes-sanctions-contre-la-turquie-20191011
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/tensions-dans-le-golfe-washington-deploie-3000-soldats-supplementaires-en-arabie-saoudite-20191011

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires