L’indépendance de la Californie n’est plus une simple idée irréalisable  27/01/2017

L’indépendance de la Californie n’est plus une simple idée irréalisable











Les indépendantistes californiens ont désormais la possibilité d’entamer une collecte de signatures en vue d’un référendum sur les réformes législatives. Ils défendent leur initiative en mettant de l’avant le fait que la Californie est de facto le principal contributeur de l'État fédéral.

Le mouvement californien « Yes California », qui promeut l’idée d’un soi-disant Calexit (séparation de l’État de la Californie des États-Unis), a été autorisé à collecter des signatures afin d’organiser un référendum sur les réformes législatives et sur la modification du système électoral, lit-on dans le Los Angeles Times.

Si le référendum a lieu et si l’initiative est approuvée par la majorité des électeurs, les paragraphes de la Constitution stipulant que la « Californie constitue une partie intégrante des États-Unis » et que « la constitution américaine est la loi fondamentale de l’État » seront annulés, ont déclaré les porte-paroles du procureur général de l’État.

Ceci rendra possible l’organisation d’un nouveau plébiscite dans le cadre duquel les Californien devront se prononcer pour ou contre la sortie de leur État des États-Unis.

Les indépendantistes de la Californie ont présenté au procureur général de l’État une pétition réclamant l’organisation d’un référendum en novembre dernier.

Les partisans de l’indépendance estiment avoir le droit de réclamer la séparation de leur État des États-Unis, la Californie, à l'instar de la Catalogne en Espagne, apportant au budget du pays plus qu’elle n’en reçoit sous forme d’impôts. Les indépendantistes quant à eux ont baptisé le document « Calexit. Plébiscite de 2019 sur l’indépendance de la Californie » (par analogie avec le Brexit au Royaume-Uni). Selon eux, environ 13 000 personnes sont déjà prêtes à signer le document en faveur du référendum.

La montée des mouvements séparatistes fait écho à la victoire de Donald Trump lors des élections présidentielles. La plupart des Californiens ont alors voté pour sa rivale, l'ex-secrétaire d’État Hillary Clinton

https://fr.sputniknews.com/international/201701271029816298-californie-independance-collecte-de-signatures/

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 28/01/2017 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" indépendance " ?...pfff !!
Quand les Grandes Tribus d’Amérique du nord,_ injustement appelés Indiens _ récupèreront LEURS terres, on en reparlera...

2.Posté par as le 28/01/2017 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

division des etats-unis en 5, sa sortie de l'onu permettra d'écraser israel insha Allah... nous allons manoeuvrer shalomov depuis l'extrême asie, il va comprendre qui il a en face de lui

3.Posté par Bahia le 28/01/2017 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ainsi, le Texas, la Louisiane et l'Alaska demanderont eux aussi leur indépendance. On aura une Amérique partagée comme le projet de Trump pour la Syrie.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires