L’hécatombe au sein de la police parisienne s’aggrave encore  20/03/2019

L’hécatombe au sein de la police parisienne s’aggrave encore
























Il s’agit de la 20e mort de l’année au sein de la police. Un agent de 29 ans a mis fin à ses jours mardi avec son arme de service, à son domicile à Paris.

Après avoir quitté son service le mardi 19 mars, un policier s'est donné la mort à son domicile situé dans le 12e arrondissement de Paris.

L'agent de 29 ans avait été affecté à la 22e Compagnie d'intervention (22e CI), un service appartenant à la Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC).

Interrogé par BFM TV, l'un de ses collègues déclare que les membres de la compagnie d'intervention sont «à bout» dans un «mal-être total».



Ce fait divers s'inscrit dans la vague de tragédies qui touche les fonctionnaires de police. Il s'agit en effet du 20e suicide depuis le début de l'année 2019 et du 8e ce mois-ci, un autre officier de police s'étant déjà suicidé ce vendredi dans les Yvelines.

35 policiers et au moins 33 gendarmes se sont suicidés en 2018. En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 policiers.

Plusieurs syndicats de police ont manifesté le 12 mars pour dénoncer ce problème. Dans une interview accordée à Sputnik, le secrétaire général du syndicat VIGI, Alexandre Langlois, a évoqué comme principale raison l'épuisement des forces de l'ordre.

https://fr.sputniknews.com/france/201903201040418942-police-paris-mort-volontaire/

https://fr.sputniknews.com/france/201903201040418942-police-paris-mort-volontaire/

Commentaires

1.Posté par Peter le 20/03/2019 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Purée faut absolument que sa s'arrete !
C'est inhumain de laisser perdurer l'origine de ces suicides !
Quand des travailleurs sont épuisés ...eux, ils vont pas se suicider, alors là...je trouve pas logique de dire que c'est
l'épuisement,

A mon avis la question se pose,
- de quel coté viens la pression de cet épuisement ?

2.Posté par JBL1960 le 20/03/2019 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DES GENDARMES ET POLICIERS QUI ATTENDENT TOUJOURS LEUR PRIME DE 40 EUROS : "A priori la police n'a pas été augmentée comme elle devait l'être... Ils devaient avoir 40 euros de plus par mois depuis janvier 2019 et il n'en est rien. Les gendarmes aussi devaient recevoir cette prime. J'ai contacté plusieurs amis qui me le confirment: la prime de 40 euros n'a pas été donnée".

Que dire de la prime de 300 € que leur avait promis Macron après les 10 milliards d'annonces du 10/12 ?

Les promesses n'engagent que ceux qui les croient...

Maintenant la question de Peter plus haut est très juste... Pourtant, comme l'a assuré Juan Branco le fait de ne pas avoir de travail a "tué" près de 450 000 personnes (je ne sais plus la durée) mais sa vidéo est plus haut...

https://resistance71.files.wordpress.com/2018/12/chiendegarde.jpg

L'Opération muselage est en cours, depuis l'acte X, ça monte crescendo ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/01/03/operation-muselage-en-cours-par-macron-tout-son-orchestre-maj-du-19-01-19-acte-x-des-gilets-jaunes/

16 MARS = Et ça repart...

3.Posté par Saber le 20/03/2019 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le régime lui est plus acceptable de payer les milliers de grenades lacrymogène et autres flash ball que de payer les heures sup et primes pour les forces de polices.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires