L’élu RN Julien Odoul copieusement insulté dans un bar – vidéo  08/12/2019

L’élu RN Julien Odoul copieusement insulté dans un bar – vidéo























L’élu RN Julien Odoul a annoncé avoir porté plainte après qu’une vidéo dans laquelle il est longuement insulté dans un bar est devenue virale. Le fonctionnaire avait déjà fait parler de lui en octobre, lorsqu’il avait demandé de faire retirer le voile d’une mère accompagnatrice scolaire.

La vidéo montrant le conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul, harcelé et insulté le soir du jeudi 5 décembre dans un bar de Sens (Yonne), est rapidement devenue virale sur la Toile. L’élu du Rassemblement national a réagi à l’extrait en le partageant et a affirmé avoir porté plainte contre l’auteur de ces injures, Ridowane Khalil, indique Le Parisien.

Sur la vidéo, Julien Odoul, accompagné par une amie, reste calme face à cet homme qui l’insulte à de multiples reprises. Il finit par demander l’addition et indique au gérant qu’il se fait brocarder depuis «un quart d’heure». Dans sa publication, l’élu RN indique avoir été la cible d’insultes homophobes et de menaces de mort.



Des versions des faits divergentes

Selon le quotidien, Ridowane Khalil, gérant d’une boucherie de Sens, a confirmé qu’il était aussi l’auteur de la vidéo. Il assume les insultes mais nie les menaces de mort, raison invoquée par l’élu RN pour sa plainte déposée le lendemain des faits. Avant l’affront, il affirme avoir eu une discussion avec lui sur la polémique du voile, pour laquelle l’homme politique s’était largement fait connaître.

Contacté par Le Parisien, Julien Odoul conteste cette version des faits et indique qu’«il n’y avait pas de propos politiques dans son interpellation, seulement des insultes».

«Tout se passait bien jusqu'à ce que cet individu n'entre dans la salle. Il m'a reconnu, il a bloqué et puis il a sorti son téléphone. Ce que l'on voit est un court extrait. Cela a duré bien plus longtemps que ça», a-t-il décrit.

Plusieurs réactions

Le rappeur Booba a largement contribué à la diffusion de la vidéo en publiant l’extrait sur sa page Instagram, avec plus de 800.000 vues. La secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a condamné les insultes et menaces proférées.



Pour Julien Odoul, cité par Le Parisien, Marlène Schiappa a réagi «en demi-teinte». «Quand ça concerne d’autres personnes, il y a une autre mobilisation», a-t-il conclu.

Début octobre, ce représentant du RN avait pris à partie une mère voilée lors d’une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et demandé à ce que son voile soit retiré, suscitant de nombreuses réactions du monde politique. Son intervention avait contribué à la relance du débat sur le port du voile dans l’espace public et lors de sorties scolaires.

Julien Odoul sera candidat à la mairie de Sens lors des prochaines élections municipales.


Commentaire:
Artos Le Carnute:

Je vous met en garde contre une guerre civile entre français qui se profile, car TOUT se passe comme en ex-Yougoslavie.
Voici par exemple se qui se passait en Croatie dans une région ou les serbes et les croates vivaient ensemble sans le moindre problème et ou toutes les familles étaient mélangés.
Chronologiquement :
- D'abord une agréssivité dans les débats entre les politiques.
- Changements de thèmes de convérsations dans les lieux publics (Tout le monde s'est mis a parler de politique, surtout les plus ignorants et les plus nationalistes)
- Ensuite dans les lieux publics, (nottament les bars, boulangeries, commerces) les communautés ne se mélangeaient plus.
Serbes chez les serbes, croates chez le croates.
- Puis insultes et bagarres dans la rue entre les jeunes crétins, les plus influençables et manipulables par les poltiques.
- Apparition de réseaux mafieux pour vendre des armes.
- Les jeunes ne parlent plus de voitures mais de pistolets mitrailleurs.
- Premiers morts, surtout des réglements de compte auprès de la population civile.
- Premiers morts a l'interieur des forces de police.
- Premiers affrontements armées entre policiers croates et para-militaires secéssionistes serbes (Krajina)
Population serbe traumatisés par les oustachis de 40 et populations croates traumatisés par les tchetniks de 40.
Eclatements de familles, guerre civile généralisé.
Misère géneralisé aujourd'hui (La Yougoslavie fut un pays prospère ou la faim et les sdf n'existaient pas)
Des populations abandonnés, pas soignées, certains se nourissant de champignons et d'escargots.
VOILA OU VOUS MENE MACRON COMME L'ONT PROPHETISE DE NOMBREUX OBSERVATEURS INDEPENDANTS;

https://fr.sputniknews.com/france/201912081042563116-lelu-rn-julien-odoul-copieusement-insulte-dans-un-bar--video/

Commentaires

1.Posté par hakim bey le 08/12/2019 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le retour en force de la traditionnelle stratégie de l'inversion accusatoire. À commencer par celui qui à mit les pieds dans le plat, il lui faut, ainsi qu'aux patriotes judéo-compatibles, renverser les culpabilités et donc les responsabilités.
Mais, posons-nous une simple question, qui à ouvert les hostilités et qui se justifie que c'est l'autre le problème, l’inconvenant, l’hostile, le dissencieux.

2.Posté par YYY le 08/12/2019 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Julien_Odoul
Situation personnelle:
... En parallèle de ses études, il est mannequin, faisant notamment la couverture du magazine gay Têtu à 21 ans. Trois ans après, il est en couverture du magazine allemand Gab.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires