"L’assaut israélien est pour les Turcs comme le 11 septembre pour les Américains  02/06/2010



02/06/2010  
Lors d'une rencontre avec des journalistes à Washington, le ministre turc des Affaires étrangères Ahmed Davutoglu a estimé que « l’assaut israélien contre la flottille internationale humanitaire de Gaza est un traumatisme pour les Turcs, comme le sont  les attentats du 11 Septembre 2001, pour les Etats-Unis ».
 
"Psychologiquement .. Cette attaque est aussi traumatisante que le sont les attentats du 11 septembre pour les Américains, parce que ce sont des citoyens turcs qui ont été attaqués par un État, et non pas par des terroristes, c’est-à-dire une attaque ordonnée par  les dirigeants politiques de cet État, a-t-il martelé."
 
Et d’ajouter: "Nous nous attendons à une totale  solidarité avec nous. Il ne devrait pas  y avoir un choix entre la Turquie et Israël. Le choix est entre le bien et le mal."
 
Ahmed Davutoglu a menacé de reconsidérer  ses relations avec Tel-Aviv si « Israël » ne relâche pas tous les citoyens turcs immédiatement.
Il a précisé que  la Turquie avait informé Washington de cette décision, indiquant que la relation de la Turquie avec l’entité sioniste dépend entièrement de la position israélienne à soumettre cette affaire  à une commission d'enquête internationale indépendante.
Davutoglu a affirmé  que son pays « ne permettrait pas le procès de tout citoyen turc qui a été kidnappé dans les eaux internationales », insistant sur la nécessité qu' « Israël libère tous les passagers de la flottille de Gaza ».
Davutoglu a averti que « la Turquie jugera chaque responsable israélien impliqué dans l'attaque du  convoi, si Israël pense juger un seul citoyen turc sur son territoire ».
Il a insisté sur « la nécessité de maintenir les eaux internationales libres à toutes les les nations de la Méditerranée, déclarant le refus de la Turquie à toute tentative israélienne d'imposer un contrôle sur les eaux internationales ».
Davutoglu a par ailleurs indiqué que trois corps des passagers turcs qui ont été tués par les forces israéliennes ont été identifiés et que deux sont dans un état critique.
Il a précisé que son pays compte demander une indemnisation pour les familles des victimes qui ont été tués dans l’assaut israélien.
Il a révélé qu'il avait affirmé au  ministre israélien de la Guerre Ehud Barak que l'ingérence de son pays dans les eaux internationales est illégale.
 
Le ministre turc des Affaires étrangères a demandé la levée  immédiate du blocus de Gaza, soulignant que son pays poursuivra ses efforts en ce sens, estimant que la résolution adoptée par l'Organisation des Nations Unies sur l’assaut israélien sur la flottille de la Liberté  ne suffit pas.
Pour ce  qui est  des pourparlers de paix indirects israélo-syriens,  Davutoglu s’est interrogé : «  comment voulez-vous convaincre la Syrie ou tout autre pays  qu’ils (Israéliens) veulent la paix.. ? »



Commentaires
Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires