L'armée française va être déployée à la frontière de la Russie dès 2021  13/02/2020

L'armée française va être déployée à la frontière de la Russie dès 2021























L'armée française va être déployée à la frontière de la Russie au printemps 2021, selon la ministre française des Armées, Florence Parly.

La France déploiera ses forces en Estonie, à la frontière avec la Russie, dès mars 2021, a déclaré jeudi 13 février la ministre française des Armées, Florence Parly.

«Aujourd'hui à Bruxelles, j'ai annoncé les prochains déploiements des forces françaises au sein du dispositif de "présence avancée renforcée" [de l'Otan, ndlr]. L'armée française sera notamment déployée dans le cadre de l'OTAN pendant un an en Estonie avec les forces britanniques dès mars 2021», a indiqué Mme Parly sur Twitter.


Selon la ministre, il s'agira «du plus long déploiement français dans le cadre de la présence avancée renforcée».

Mme Parly participe, les 12 et 13 février à Bruxelles, à une réunion des ministres de la Défense de l’Otan consacrée aux opérations et missions de l’Alliance, à la coopération avec l’UE et à la posture de dissuasion et de défense de l’Alliance, a annoncé le ministère français des Armées.
L'Otan à la frontière russe

Lors du sommet de Varsovie en 2016, l’Otan avait décidé de déployer des bataillons multinationaux basés sur la rotation en Lettonie, Lituanie, Estonie et Pologne à la demande de ces pays.

Près de 1.200 soldats de l'Otan ont été déployés dans la ville de Tapa, à 77 km de Tallinn et à 140 km de la frontière russe, en avril 2017. Le bataillon international de l'Alliance est dirigé par le contingent britannique. Il comprend aussi des militaires français, danois et belges.

L'Otan ne cesse d'avancer vers les frontières de la Russie, violant ainsi la promesse faite au Kremlin en 1990 de ne pas s'élargir à l'Est. Moscou qualifie cette expansion de provocation et affirme qu'il est dangereux de déstabiliser l'équilibre des forces sur le continent européen.

Vladimir Poutine a de son côté assuré que l'État russe n'envisageait pas de se livrer à des hostilités, mais qu'il défendrait ses intérêts de manière civilisée. Selon le Président russe, c'est l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain (ABM) en Europe qui représente une menace pour la sécurité de la Russie et de ses citoyens.

https://fr.sputniknews.com/france/202002131043059996-larmee-francaise-va-etre-deployee-a-la-frontiere-de-la-russie/

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 13/02/2020 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sur ordre de tonton sam, comme toujours.... faut dire qu'il a tenu parole _ pour une fois _ mac rothschild, lui qui prônait un rapprochement avec la Russie..

2.Posté par zamicel le 13/02/2020 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ou bien les Russes viendront à Paris remettre de l'ordre en France.
De toute façon où en seront nous d'ici seulement la fin de l'année.
Tout change si vite, comment peut-on affirmer à l'avance une chose pareille.

3.Posté par zlatan le 14/02/2020 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis plus d un siècle quand la France envoie son armée c est pour foutre le désordre et en plus elle en revient humiliée et surtout perdante. En sachant que le budget se chiffre en milliards d euros alors les français se battent pour survivre (jilets jaunes, grèves , les retraite, disparition partielle des acquis sociaux etc ..) Conséquence,l 'Etat sois disant obeit à des règles géopolitiques
contraignantes justifiées, mais en réalité il mene le pays à la ruine, rien n'est justifié vu la situation des français et en plus il provoque la grande Russie de Poutine. Au final cela prouve à quel point
les usa nous méne vers la destruction et ça se dit être des alliés.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires