L'Iran expulse trois diplomates koweïtiens  11/04/2011

La République Islamique d'Iran a pris la décision d’expulser trois diplomates koweïtiens en représailles" à une mesure similaire décidée par le Koweït, selon le ministère iranien des Affaires étrangères. Le Koweït avait annoncé le 31 mars l'expulsion de diplomates iraniens accusés de complot contre la sécurité de cet émirat du Golfe persique.

Téhéran a démenti à plusieurs reprises tout lien avec cette affaire, qui avait éclaté lors du démantèlement en mai 2010 d'un réseau accusé d'avoir collecté des informations à caractère militaire pour l'ambassade d'Iran à Koweït.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a réaffirmé le 3 avril que cette accusation n'avait "aucun sens", et a accusé des "mains étrangères" de vouloir "semer la discorde" entre Téhéran et Koweït.

Il s'agit du premier secrétaire Mohammad Al-Hajeri, du deuxième secrétaire Salam Al-Machari et du troisième secrétaire Talal Al-Deyk de l'ambassade du Koweït" à Téhéran.

Un responsable du ministère iranien des Affaires étrangères a confirmé dimanche que trois diplomates koweïtiens avaient dix jours pour quitter la République Islamique d'Iran.

Certaines sources du ministère iranien des Affaires étrangères ont précisé qu’un quatrième diplomate koweïtien pourrait également être expulsé de la République Islamique d'Iran.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires