L’Algérie a perdu 10 milliards de dollars dans son accord avec l’UE  17/02/2020

L’Algérie a perdu 10 milliards de dollars dans son accord avec l’UE












L’Algérie a enregistré une perte sèche de 10 milliards de dollar. Un constat déduit 16 ans après la signature de l’accord de partenariat avec l’Union Européenne.

L’expert en économie Abdelmalek Serraï a appelé à revoir les 16 années d’accords d’association entre l’Algérie et l’UE suite à une perte enregistrée à 10 milliards de dollars, pour le pays nord-africain, rapporte le quotidien arabophone El Bilad dans son édition du 12 février.

« L’accord en question a été conclu lors d’une période difficile, où notre pays souffrait de problèmes d’économie et de sécurité », a expliqué l’expert. « À la lumière des modifications qu’ont connues ces données, une refonte des exhortations douanières doit avoir lieu », a-t-il poursuivi.

De son côté, l’analyste économique Farid Benyahia a expliqué que la révision des termes de l’accord d’association entre l’Algérie et l’UE, sera en faveur de l’Algérie à condition d’imposer sa permission d’adhérer à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), a indiqué la même source.

Pour rappel, l’Algérie est l’un des rares pays au monde à ne pas avoir encore adhéré à l’OMC, « sciemment pour des raisons stratégiques », selon l’ex-ministre algérien du Commerce Said Djellab.
Vers une révision gagnant-gagnant ?

En effet, la réorganisation des conditions du contrat devrait miser en faveur de l’économie nationale afin de créer un investissement équilibré basé sur la création d’emplois et l’encouragement des exportations, a estimé Farid Benyahia.

Actuellement, l’Algérie a un meilleur contexte sécuritaire, politique et économique par rapport au moment de signature de l’accord de partenariat avec l’UE, de ce fait le pays est en état d’imposer sa logique et de parvenir à un accord bénéfique aux deux parties contrairement à maintenant, a estimé l’interlocuteur.

Selon les statistiques d’Octobre dernier, l’Algérie a importé en l’espace de 11 ans, plus de 250 milliards de dollars et a exporté vers l’Europe moins de 14 milliards de dollars en produits hors hydrocarbures. Il est évident que le déséquilibre des échanges est incontestable. L’accord d’association entre l’Algérie et l’Union Européenne est donc à sens unique du moment où l’UE reste le premier fournisseur de l’Algérie avec 60% des échanges commerciaux.

Dans ce sens, les experts économiques confirment que cet accord n’était pas dans l’intérêt de l’économie nationale, appelant à la nécessité de revoir les mesures douanières et fiscales dont bénéficie l’UE, de plus même, le ministère du commerce est prêt à réviser les termes de ce contrat, a affirmé la même source.

https://www.dzairdaily.com/algerie-europe-accord-partenariat-union-europenne-ue/

Commentaires

1.Posté par Jordan le 17/02/2020 04:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, utiliser ses erreurs les corriger et aller de l’avant. Quand à l’Europe elle est dans son rôle d’escrocs, cette dernière arnaque les pays du sud
et re-distribue à la France , Pologne Espagne, etc....
L’Europe est un vrai désastre un gouffre qui n’apporte rien sauf au gras du bide de Bruxelles où Strasbourg. L’Afrique est en marche vers un avenir meilleur et les voleurs
occidentaux vont bientôt terminés sur la paille, car cette mentalité de voleurs, menteurs, à développé chez ces gens un égo tellement surdimensionnés qu’ils ne ressemblent
à plus rien.

2.Posté par zohra MAHI le 17/02/2020 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Europe a toujours été le vampire du reste du monde que ce soit en termes d'invention, de biens ou de force de travail ! Ils ont toujours pompé l'énergie du monde vers leurs villes musées qui n'en peuvent plus d'orgueil et de suffisance. Les USA l'écrasent un peu mais comme ils en sont eux-mêmes issus ils ne peuvent que s'entre aider contre le reste du monde.

3.Posté par Saber le 17/02/2020 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'UE RSS vampirise l'Algérie avant même son entrée à l'OMC.

4.Posté par KOCEILAANTALAS le 18/02/2020 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il était évident que l'accord soit déséquilibré, soit en notre défaveur, pour la simple raison que d'une part nous ne produisons presque rien en produits à exporter d'une part et le peu
d'industrie produit à des couts non compétitifs (surfacturation des intrants, droits et taxes importantes, tracasserie administratives etc...), la question qui se pose, sachant que les
décideurs savaient pourquoi avoir signé ces accords de dupes? la réponse découle de suite et actuellement nous la vivons. Il est inutile de jeter la pierre aux autres il appartenait aux
décideurs (dans le cas où ils pouvaient décider) de faire prévaloir nos intérêts. Quelqu'un qui tombe sur un gâteau, le mangera t il ou devrait il s'en détourner.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires