Jérusalem capitale d'Israël : Bernard-Henri Lévy ne croit pas une seconde à Trump, «ami des juifs»  28/12/2017

Jérusalem capitale d'Israël : Bernard-Henri Lévy ne croit pas une seconde à Trump, «ami des juifs»











Se disant lui-même militant pour la désignation de Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu, le philosophe influent n'arrive pas à se satisfaire de la décision de Donald Trump. Selon lui, le président des Etats-Unis est tout sauf sincère.

«Jérusalem est, évidemment, et depuis toujours, la capitale d'Israël» : dans un billet publié le 25 décembre 2017 sur le site internet de la revue qu'il a fondée, La règle du jeu, Bernard-Henri Lévy pose d'emblée le postulat. Le tollé mondial suscité par la décision le 6 décembre 2017 de Donald Trump de reconnaître la ville sainte comme capitale de l'Etat hébreu a d'ailleurs pour l'intellectuel quelque chose de «choquant».

Malgré la volonté du président américain de déplacer l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, Bernard-Henri Lévy ne donne pas à Donald Trump toute sa confiance, loin s'en faut. «D'où vient alors mon malaise ?», s'interroge-t-il. «Deux semaines après cette annonce que j’attendais, moi aussi, depuis des années, pourquoi cette inquiétude qui m’étreint ?», ajoute-t-il, détaillant plus loin le fond de sa pensée : «D’abord Trump. Je sens trop le côté gros malin, acculé par des défaites diverses et consécutives».

Car, explique encore l'intellectuel, Donald Trump ne serait pas mû par ce qu'il appelle «le sentiment d'une union sacrée avec Israël». Bernard-Henri Lévy en veut pour preuve que selon lui, les électeurs de Donald Trump seraient des néo-évangélistes.

«Je n’imagine pas l’âme de Trump disponible, de quelque façon que ce soit, à la reconnaissance de la singularité juive, à la célébration des paradoxes de la pensée talmudique ou au goût de l’aventure qui animait la geste ardente, lyrique et héroïque des pionniers laïques du sionisme», juge ainsi le philosophe, grand défenseur de l'Etat d'Israël. Et de donner son verdict concernant Donald Trump : «Ami des juifs, dit-il ? Protecteur et saint patron d’Israël ? Pardon, mais je n’y crois guère.» Pour Bernard-Henri Lévy, les décisions favorables à Israël ne suffisent pas ; il faut aussi y mettre du cœur.

https://francais.rt.com/france/46862-jerusalem-capitale-israel-bernard-henri-trump-ami-juifs

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 28/12/2017 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exactement !! il serait plutôt l'ami des musulmans, comme nous l'a confirmé le prince charmant de Riyad depuis la maison
blanche.... nous musulmans, ressentons_de par ses paroles et ses actes_ les effets de cet amour chaque jour.

2.Posté par bob le 28/12/2017 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«Je n’imagine pas l’âme de Trump disponible, ... sionisme» De la masturbation cérébrale ! Ha ha ha !

3.Posté par Veritas le 28/12/2017 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quel jeu il joue celui la aussi , ce Levy ?

4.Posté par Saber le 29/12/2017 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un démon, il dit le contraire de ce qu'il pense. Faire la guerre sans l'aimer; petit satan qui le dit.

5.Posté par Arthur Gohin le 29/12/2017 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je ne crois pas une seconde que le mot "juif" ait un sens. Ce mot a autant de sens qu'il y a de personnes se considérant comme juives. Certains sont des crapules toutes noires, comme BHL ou Netanyahou, d'autres sont des humanistes édifiants, comme la présidente de l'UJFP.

6.Posté par Zaheer le 29/12/2017 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le hasbariste en chef veut noyer le poisson.

7.Posté par Kader le 29/12/2017 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans l’Ere du Mensonge Commun
Il est trop vieux ce refrain du Juif trompé !

8.Posté par Miville le 29/12/2017 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manque de pot pour toi BHL, Trump EST juif, plus juif que toi, bien plus proche de Netanyahu que toi. Excepté que justement, parce qu'il est plus rusé que toi, il ne s'en vante pas pour faire bien semblant d'être avec l'Américain ordinaire.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires